Parents et enfants s’amusent au jardin

iStockphoto
iStockphoto

Le jardin de mon enfance n’était composé que de légumes: laitue, carottes, concombres, haricots verts et j’en passe. Mais les rangées de maïs étaient nombreuses.

Vers la fin de l’été, lorsque les épis étaient parvenus à maturité et que les plants s’élevaient bien au-dessus de nos têtes, formant comme une grosse forêt verte, on ne se gênait pas pour jouer à cache-cache dans le «blé d’inde».

C’était le seul jeu permis dans le jardin. Fallait surtout pas briser les rangs de légumes. D’autant plus que la terre de mon père était suffisamment grande pour jouer ailleurs. Mais ailleurs, justement, il n’y avait pas de blé d’Inde. Et le simple fait d’aider notre mère à repérer les épis prêts à cueillir dans la forêt verte était déjà un plaisir en soi. «Regarde maman, j’en ai un! Et il est gros!»

iStockphoto
iStockphoto

Dans le sens le plus large du terme, le jardin est un endroit privilégié pour le rapprochement entre parents et enfants car c’est un endroit de jeu et d’échanges. Le mot jardin évoque la nature, la liberté, l’innocence.

Le jardin de mon enfance  étant situé à la campagne, mon père aurait pu l’agrandir à souhait.  En milieu urbain par contre, le jardin est souvent de petite taille. Alors, comment réussir à concilier le jeu et le jardinage dans un espace aussi restreint?

L’auteure allemande Katja Maren Thiel a pondu un bouquin très pratique: Le jardin avec les enfants. Elle admet que, parfois, la moutarde lui monte au nez lorsqu’un de ses rejetons revient avec une poignée de fleurs ou de légumes dans les mains et déclare sous le regard sévère de sa mère: «C’était juste pour jouer!» Mais les moments inoubliables passés avec les enfants au jardin compensent largement, écrit-elle, non sans préciser que les enfants voient le jardin avec d’autres yeux que les adultes.

Passons en revue les titres des chapitres avec quelques sous-titres pour vous donner une idée du contenu :

  • Le B-A BA du jardinier en herbe (expériences avec l’eau,
  • jeunes chercheurs), bébés plantes (semer des graines, repiquage),
  • le jardin d’ornement (un jardin pour les sens, collectionneurs de graines),
  • le jardin gourmand (peindre avec des légumes, faire ses confitures), les animaux du jardin (hôtel à insectes, horloge à oiseaux),
  • jouer, peindre, fêter (jeux pour tous les jours, jeux d’anniversaire), bricoler et construire (un jardin sonore, une cabane dans l’arbre).

Utilisez donc votre jardin pour tisser des liens serrés avec vos enfants!  Et pour vous amuser davantage, lisez le billet Rires et fun noir au jardin.

Et amusez-vous bien!

Référence:
Le jardin avec les enfants,  idées et activités pour petits et grands, Katja Maren Thiel, photos Annette Timmermann, Ulmer, 150 pages, 2014

Photos : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone