Louer en toute légalité

Beaucoup d’entre nous ont loué un chalet ou une maison de campagne pour quelques semaines ou même quelques mois. C’est l’fun de vivre ça! On déménage nos pénates puis on brasse la neige l’hiver,  la boue le printemps, l’eau du lac l’été et les feuilles mortes l’automne.  

De son côté, le propriétaire du bâtiment jouit en son for intérieur car il voit son compte en banque gonfler. « Enfin, du fric pour financer mon hypothèque! Ou du moins pour arrondir mes fins de mois. »

Mais vous et moi savons que, la plupart du temps, ces « deals » se font sous la table. On troque le plaisir de l’un contre le besoin d’argent de l’autre. Mais la loi a le bras long parfois! Et quand elle allonge le bras et que le propriétaire se fait prendre les culottes baissées, c’est plutôt humiliant. Sans compter que ça fait mal financièrement.

En feuilletant une pile de magazines L’Actualité chez une amie en fin de semaine, je suis tombé sur un excellent papier intitulé « Mon chalet, mes revenus »,  signé Daniel Chrétien. Il s’agissait de l’édition de février.

Le journaliste passe en revue les risques encourus par la location illégale. Il démarre son papier avec la statistique suivante : chaque année, le ministère du Tourisme envoie une lettre à quelque 200 propriétaires de chalet pour les aviser qu’ils viennent de basculer dans le camp des hors la loi. Pourquoi? Parce qu’ils n’ont pas informé le Ministère qu’ils louaient leur propriété récréative.

Seront-ils punis? Si les fonctionnaires décident que oui, ils peuvent recevoir une amende de 2 250$…par infraction! Et ce n’est pas fini! Ensuite, ce sera le tour des fonctionnaires du Revenu. Leur gourmandise est légendaire.

Selon les données du ministère du Tourisme, 2040 propriétaires de chalets sur un nombre total de 162 000 au Québec louent leur propriété chaque année. Mais hors circuit, on sait que le nombre est beaucoup plus élevé.

Louer son chalet peut se révéler une vraie mine d’or. Le journaliste raconte d’ailleurs l’histoire d’un propriétaire qui a vu son niveau de vie augmenter, peut-être pour le reste de ses jours.

Le journaliste fournit aussi une dizaine de conseils pratiques pour que la location se fasse dans les règles de l’art.  

Infos :

http://www.lactualite.com/economie/finances-personnelles/mon-chalet-mes-revenus

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone