Le petit toit d’or

La légende voulait qu’un duc, qu’on accusait d’être un pauvre parmi les pauvres, ait décidé d’en mettre plein la vue à ses détracteurs en saupoudrant de l’or fin sur près de 2700 bardeaux de cuivre. Impossible pour les passants de ne pas voir ce petit toit brillant au soleil contre la façade d’un immeuble qui, en lui-même, est tout à fait banal.
Mais il s’agissait d’une légende. Donc, ce n’était pas vrai.

Wikipedia CC attribution Share Andrew Bossi

Le toit surplombe un balcon à deux étages richement décorés. Aujourd’hui, la façade de l’immeuble, justement à cause de ce balcon au dôme doré, est devenue un attrait touristique d’importance à Innsbruck, capitale de la région du Tyrol, en Autriche.
Pour avoir visité Innsbruck, nous pouvons vous assurer qu’il est difficile de manquer le petit toit d’or avec, comme toile de fond, les gigantesques Alpes autrichiennes. Même si l’éclat s’est terni au fil des siècles.  

De style gothique, le balcon a été commandé en vue du mariage de Maximilien premier en 1494. Par la suite l’empereur, l’impératrice et leurs invités profitaient du balcon pour mieux contempler les spectacles qui se déroulaient à leurs pieds. Quels étaient ces spectacles? Des tournois de chevalier, des fêtes populaires, des numéros d’artistes.

Autrement dit, le balcon était en réalité une loge d’honneur ou, si vous voulez, une loge impériale. Ce type de balcon est parfois appelé oriel ou loggia.

Le balcon symbolisait la puissance des Habsbourg,  une famille très puissante qui, à l’époque, régnait sur une grande partie de l’Europe.  D’ailleurs, la décoration du balcon est de plus en plus riche au fur et à mesure que le regard du touriste monte vers le toit.

Conséquemment, passants et invités de la cour étaient à même d’admirer la puissance de Maximilien 1er et de celle de la famille à laquelle il appartenait.

Selon un témoignage sur Mado blog, le balcon porte  des inscriptions anciennes hébraïques qui restent toujours un mystère.
Aussi riche le balcon puisse être, il n’a pas en soi la renommée de celui de Roméo et de Juliette à Vérone. C’est le charmant petit toit d’or qui fait tourner les regards des touristes et autres passants.

Sans le petit toit d’or, le balcon ne serait qu’un balcon parmi tant d’autres.

Réf. : Wikipedia à l’article français Petit toit d’or ; Guides Visa, À Vienne et en Autriche , éditions Hachette, Paris, 1997,  207 pages (page 136); Guide Michelin, Autriche, Paris, 1996, 391 pages (Page 144 ) ; Mado blog

Source photo :   Wikipedia Creative Commons Attribution : Andrew Bossi

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone