Le ciel est bleu sur le marché de la revente

Le marché de larevente risque d’être autre chose qu’un long fleuve tranquille en 2012. C’estdu moins l’avis de l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) qui vient deprolonger jusqu’en 2012 ses prévisions de 2011 en matière de ventesrésidentielles.

D’abord, un indice important : lesventes ont repris plus vite que prévu durant les six derniers mois de 2010.Ensuite, deux facteurs d’accélération: les gourous de l’économie prévoient unecroissance économique plus forte que prévu, puis les consommateurs ont retrouvéleur optimisme selon les derniers sondages.  

Conséquence: l’ACI  prévoit que le volume de revente atteindra439 900 logements en 2011, soit une baisse annuelle de 1,6%. Par contre, lesventes résidentielles augmenteront de 3%  pour se hisser à 453 300 logements en 2012,soit presque la moyenne enregistrée dans les dix dernières années.

« Les récentes modifications qui ontété apportées aux règlements sur les hypothèques permettront d’assurer encoredavantage que les acheteurs ne feront pas l’acquisition d’une maison tropluxueuse comparativement à leurs moyens lorsque les taux d’intérêt augmenterontinévitablement à l’avenir », fait remarquer Gregory Klump président del’ACI. « Par suite de l’annonce sur les modifications qui ont étéapportées aux règlements sur les hypothèques récemment, certaines ventes quihabituellement auraient lieu plus tard dans l’année se réaliseront au premiertrimestre, surtout dans certains marchés résidentiels canadiens les plusdispendieux. On s’attend donc que les ventes qui ont été sous l’effet defacteurs transitoires supplémentaires seront plus stables que l’annéedernière. »

L’ACI dit ne pas avoir peur d’une remontéeéventuelle des taux d’intérêt.  « Même si on s’attend que les tauxd’intérêt hypothécaires accuseront une hausse plus tard cette année, ils seronttoujours très près des niveaux actuels et soutiendront toujours l’activité surle marché de l’habitation. Le renforcement des facteurs économiques, qui équilibrerontle marché résidentiel, permettront de stabiliser le prix des logements »,déclare Klump.

Autre prévision: le prix moyen des maisonsau pays passera de 343 300 $ à 347 900.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone