L’art d’attirer les fantômes à la maison

Avec la venue de l’automne arrive aussi la période des fantômes. Ils se préparent. Ne les sentez-vous pas ?

iStockphoto LP

Sont-ils attirés par les feuilles qui tombent ? Ou bien est-ce à cause de la froidure qui s’installe ? Ou peut-être que c’est la période d’ensoleillement qui diminue? Nul ne saurait le dire, mais assurément, ils sont à la fin de leur période de gestation et vont renaître à la vie très prochainement.

Au fil des années, on a pu observer qu’ils surgissent autour du 31 octobre. Parfois quelques jours avant, mais plus rarement après. Personnellement, j’en ai vu devant quelques maisons déjà. Ils arrivent de plus en plus tôt, ma foi !

Avant, il n’y avait que des petits fantômes, mais curieusement, on se rend compte qu’ils grandissent de plus en plus.

Attention, si certains sont bien visibles, d’autres sont plutôt dans la brume ou même partiellement éclairés. Il devient difficile par moment de les reconnaître.

Les fantômes sont lumineux, dans un genre fluorescent et flou. Ils se déplacent comme sur un nuage et font le son « hou hou ». On les reconnaît aussi par certains bruits qui les accompagnent, comme des bruits de chaînes, des grincements de portes ou encore des cris de mort.

Comment savoir si ce sont vraiment des fantômes ? Wikipédia les définit comme des entités ayant le plus souvent la forme humaine. Toutefois, on parle également de village fantôme ou de vaisseau fantôme.

Si vous souhaitez attirer les p’tits fantômes sur deux pattes, décorez la devanture de votre maison avec vos petits et grands enfants!  Leur imagination vous surprendra !

iStockphoto LP

Voici quelques-unes de leurs suggestions : des fantômes aux yeux perçants et lumineux, des citrouilles multicolores, des toiles d’araignées s’étendant de la porte aux arbres, sans oublier l’araignée poilue tapie près de la porte, les pierres tombales aux épitaphes cocasses, les sorcières comiques, les vieux vampires avec juste des canines, les squelettes aux os de travers, les chats noirs aux pattes vertes et les chauves-souris aux lèvres pulpeuses.

Bien qu’une multitude d’accessoires décoratifs soient offerts dans les magasins, on peut également les fabriquer soi-même. Internet regorge d’exemples. Par exemple, le site C’est maman qui l’a fait présente les étapes simples de fabrication d’un fantôme flottant. Ou encore, le site Déconome offre des idées pour donner de l’ambiance à votre demeure.

Alors, soyez bien attentifs, car le temps des fantômes approche.

Joyeuse Halloween !

Références : Wikipédia ; C’est maman qui l’a fait ; Déconome

Source photos : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone