Hypothèque: hausse des primes d’assurance

iStockphoto LP
iStockphoto LP

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) annonçait récemment qu’elle augmentait le coût de ses primes d’assurance – prêt-hypothécaire pour logements de propriétaires-occupants et immeubles locatifs d’un à quatre logements.

La hausse sera effective à compter du 1er mai 2014.

Voici des extraits du communiqué de presse cités tels quels:

«Pour l’acheteur canadien moyen ayant besoin d’un financement assuré par la SCHL, la hausse des primes donnera lieu à une augmentation d’environ 5 $ de ses mensualités hypothécaires. Il ne devrait donc pas y avoir d’effet tangible sur le marché de l’habitation.»

«À compter du 1er mai prochain, les primes d’assurance hypothécaire s’appliquant aux prêts achat pour propriétaires-occupants (immeubles comptant un à quatre logements) seront majorées d’environ 15 % en moyenne pour toutes les fourchettes de rapports prêt-valeur.»

La SCHL évoque comme raison la stabilité du système financier au Canada. L’organisme signale que la hausse suit une tendance internationale.

Voici d’autres extraits:

«L’assurance prêt hypothécaire protège les prêteurs contre les défauts de paiement et permet aux emprunteurs de faire l’acquisition d’une habitation avec une mise de fonds minimale de 5 % – tout en bénéficiant de taux d’intérêt comparables à ceux qui sont consentis aux emprunteurs faisant une mise de fonds de 20 %. L’assurance prêt hypothécaire est exigée habituellement par les prêteurs lorsque l’emprunteur effectue une mise de fonds inférieure à 20 % du prix d’achat de l’habitation.

«La prime d’assurance prêt hypothécaire perçue par la SCHL correspond à un pourcentage du montant du prêt établi en fonction du rapport prêt-valeur. La prime peut être acquittée en un seul versement ou, plus fréquemment, être ajoutée au capital du prêt et amortie sur la durée du prêt au moyen des versements hypothécaires périodiques.»

«L’augmentation des primes d’assurance vise les prêts relatifs à des propriétés résidentielles comptant un à quatre logements. Sont compris les prêts hypothécaires consentis aux propriétaires-occupants, aux travailleurs autonomes et aux propriétaires d’immeubles locatifs comptant un à quatre logements, de même que les prêts de refinancement à faible rapport prêt-valeur.»
Beaucoup d’autres informations sont disponibles sur le site SCHL
Des tableaux donnent un aperçu encore plus clair au

cmhc_tableaux_revises0227

Photo : iStockPhoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone