Hypothèque à taux fixe ou à taux variable?

Hypothèque à taux fixe ou hypothèque à taux variable? L’éternelle question revient même en temps de récession. Aux yeux des économistes du mouvement Desjardins, il y a trop de facteurs en jeu pour y répondre de façon formelle. N’empêche : l’hypothèque à taux fixe se ferait plutôt attrayante par les temps qui courent.

Un survol historique effectué par le bulletin Point de vue économique édition ce printemps nous apprend que le taux fixe demeure le chouchou des Canadiens vu la tranquillité d’esprit qu’il procure.

Par contre, l’hypothèque à taux variable aurait pris de l’essor ces dernières années. Selon Desjardins, une hypothèque sur quatre à l’automne 2008 était à taux variable. Au cours des douze derniers mois, elle atteignait une proportion de 40%. La raison est fort simple. Celui ou celle ayant contracté une hypothèque à taux variable il y a cinq ans a économisé 6000$  en frais d’intérêt comparativement à l’hypothèque à taux fixe. 

Mais le contexte financier a changé. Depuis juin 2007, rappellent les économistes de Desjardins, l’hypothèque à taux fixe de cinq ans est passée de 7,25% à 5,75% tandis que l’hypothèque à taux variable a chuté de 5,70% à 3,50% pour un emprunt de 150 000$ avec des remboursements mensuels de 1000$. Et actuellement, les institutions financières ont un faible pour l’hypothèque à taux fixe.    

Pour Desjardins, la supériorité de l’hypothèque à taux variable n’est pas acquise parce que le contexte économique se fait trop fébrile. Qui peut prédire le moment où la récession prendra fin! Desjardins prévoit pour le taux directeur un retour à la hausse vers la mi-2010,  mais en toute réserve. 

Donc, hypothèque à taux fixe ou variable? Difficile à dire, les produits hypothécaires étant trop nombreux et chaque ménage étant différent. Quoique l’hypothèque à taux variable ait perdu un peu de son lustre, Desjardins recommande à ceux et celles qui optent pour cette formule de bien se protéger contre une remontée inattendue.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone