Harrison Ford bricoleur et charpentier

J’avais entendu parler de l’histoire, des bribes par-ci par là. Des fans de l’acteur originaire de Chicago me la racontaient bout par bout. Je savais par exemple que le gars faisait des travaux de rénovation dans un studio de cinéma lorsqu’il a décroché le rôle du capitaine Solo dans le film La guerre des étoiles.
Une recherche sur la ville de Chicago m’a mené au site Wikipedia consacré à Harrison Ford. Là, tous les morceaux se sont recollés.
Harrison Ford est beaucoup plus qu’un simple bricoleur. Il est un charpentier. Et c’est sur le métier de charpentier qu’il a construit sa carrière d’acteur.
Le gars n’allait nulle part comme acteur au milieu des années 60. Il décrochait des petits rôles et, parfois, son nom n’apparaissait même pas au générique. Découragé, d’autant plus qu’il devait faire vivre une petite famille, il se tourne vers le métier de charpentier.
Je laisse Wikipedia raconter l’histoire:
« En effectuant des travaux dans sa maison, Harrison Ford décide soudainement de devenir charpentier. Il renonce à devenir acteur et apprend à travailler le bois à travers les livres qu’il emprunte à la bibliothèque locale. Il trouve son premier travail sur le chantier d’un studio d’enregistrement pour le compositeur Sergio Mendès. En parallèle de son nouveau métier, il accepte quelques petits rôles que ce soit au cinéma ou dans des séries télévisées. Durant cette période, sa femme donne naissance à leur deuxième fils.

« Au fil de ses rencontres, Harrison Ford s’est fait un ami en la personne de Fred Roos, le directeur de casting d’Universal, chez qui il fait régulièrement des travaux. Alors qu’il termine un chantier au Samuel Goldwyn Studio, Fred Roos lui présente un jeune réalisateur encore inconnu George Lucas. Peu de temps après, ce dernier fait appel au charpentier pour faire des travaux d’aménagement chez lui. Cette rencontre est déterminante pour la carrière d’acteur de Harrison Ford.

« En 1972, George Lucas propose à Harrison Ford le rôle du féru de vitesse Bob Falfa dans son prochain film, American Graffiti. Harrison Ford accepte car il juge le rôle suffisamment important pour l’impliquer dans la réussite du film. Pour tourner ses scènes, il doit se couper les cheveux ; mais craignant ne pas pouvoir honorer les propositions de tournage supplémentaire qui pourraient lui parvenir, il suggère à George Lucas d’affubler Bob Falfa d’un chapeau de cowboy. Le film sort durant l’été 1973 et engrange plus de 21 millions de dollars lors de sa première exploitation en salle. Malgré ce succès, Harrison reprend son activité de charpentier car le cachet de 600 dollars qu’il touche pour le tournage de ce film est insuffisant pour faire vivre sa famille. Cependant, sa motivation à faire carrière dans le cinéma est réanimée.

« Harrison Ford reprend donc son travail tout en acceptant d’autres petits rôles. Après des travaux dans le bureau de Francis Ford Coppola, il se voit proposer un rôle par ce dernier dans son film Conversation secrète avec Gene Hackman en vedette. Il doit tenir le rôle de Mark, mais au dernier moment, Frederick Forest obtient le rôle ; Harrison Ford, qui récupère finalement le personnage de Martin Stett, est furieux. Pourtant grâce à ce rôle, le jeune acteur commence à faire parler de lui à Hollywood.

« Jusqu’en 1976, Harrison Ford obtient quelques rôles à la télévision et vit plutôt bien de sa double activité. Pendant des travaux effectués chez George Lucas, celui-ci lui demande de donner la réplique aux acteurs lors du casting pour son prochain film. Une audition que le réalisateur, souhaitant travailler avec de nouveaux visages, lui refuse de passer. Mais après quelques répliques, Lucas tient son acteur pour le rôle de Han Solo…  Avec un salaire de 650 000 dollars, ce film permet enfin à Ford d’abandonner son métier de charpentier et de se concentrer pleinement sur sa carrière artistique. Malgré l’échec prématurément annoncé par la Fox, Star Wars est un énorme succès et fait de l’acteur la nouvelle coqueluche du public. »

C’est pas beau comme histoire? Harrison Ford peut se vanter d’être le seul acteur à avoir accédé à la gloire d’Hollywood par la voie des travaux de rénovation. Et le seul aussi à avoir travaillé comme ouvrier pour des réalisateurs aussi fameux que Francis Ford Coppola et George Lucas sans compter les producteurs de cinéma.

(Photo Mireille Ampilhac)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone