Cyclope ou extraterrestre?

Cet immeuble jouit d’un prestige extraordinaire et durable sans pour autant créer de la jalousie: celui de figurer parmi les édifices les plus laids en Angleterre. Du moins, il se retrouve souvent dans les trois premières places au classement.

Donc, soyez à l’aise de l’admirer ou non. Et prière de ne pas vous offusquer si nous prenons la liberté d’affirmer que l’édifice, s’il n’est pas laid, devra se lever tôt s’il veut rivaliser avec le château de Versailles ou les palais de Prague.

Soyons polis : disons que l’immeuble occupe une place de choix au musée des constructions bizarroïdes. Avouez que vous avez été nombreux à avoir poussé des exclamations du genre : «Ouache! » ou « Que c’est ça! » ou «Mon Dieu! » en apercevant l’énergumène. L’immeuble plutôt.

Notre première impression : on dirait un cyclope doté d’une trompe d’éléphant en verre. Malheureux le cyclope car son sourire est tout sauf joyeux. Ou bien un extraterrestre dépourvu de charme esthétique et branché à un respirateur artificiel. Un descendant d’E.T poussant des : « Téléphone maison, téléphone maison! »

source : McGinnley, Wikipedia

L’édifice est une succursale de la chaîne de magasin Selfridges. On vous rassure tout de suite: c’est le seul magasin de la chaîne à présenter ce visage. Ce sont les citoyens de Birmingham qui ont la chance incroyable de croiser le bâtiment matin et soir.

L’immeuble a été construit dans le Bull Ring, vaste espace commercial remontant au Moyen Age et renfermant deux centres commerciaux. La superficie de l’immeuble: 260,000 pieds carrés, soit 24 000 mètres. La peau diamantée du cyclope ou de l’extraterrestre est en fait un vaste assemblage de 15 000 disques d’aluminium.

Tous les goûts sont dans la nature, dit-on. C’est vrai puisque l’édifice figure parmi les 100 magasins à visiter au monde selon le magazine Retail Week. Et puis il a gagné huit prix d’architecture. Ce n’est pas rien.

Vous auriez voulu un plus bel édifice? Mais la laideur fait partie de ce monde, il faut l’accepter. Sérieusement, l’édifice n’est pas laid, il est juste étrange. Et certainement unique au monde.

(Avec l’aide de Wikipedia)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone