Coup d’oeil sur les revêtements extérieurs

Nous associons souvent le mot décoration avec l’intérieur de la maison, mais qu’en est-il de l’extérieur? Nous ne parlerons pas d’aménagement paysager mais de revêtement.

La plupart du temps, les matériaux ont déjà été choisis lors de l’achat de la maison. Vous aurez sûrement très peu d’occasions dans votre vie de les changer en fonction de vos goûts parce que vos priorités, le coût de construction et la durée de vie des matériaux compliqueront votre prise de décision. Mais si vous vous demandez ce que le marché peut vous offrir, voici un court résumé des types de revêtements parmi les plus importants: les parements de vinyle, d’aluminium et de bois; le bois naturel, brut ou traité; l’aggloméré ou la fibre de bois; le fibrociment; la maçonnerie; la brique d’argile cuite, de béton, sans mortier ou de pierres reconstituées; la pierre naturelle et les enduits acryliques.

Pas besoin de tout mémoriser. Des spécialistes certifiés sont là pour vous guider.

Nous vous conseillons par contre d’effectuer vos propres recherches, si brève soient-elles, afin de connaître le pour et le contre relié à chaque matériau. Le choix d’un revêtement représente un gros investissement. Il ne faut pas prendre la décision à la légère.

Saviez-vous qu’environ 60% des Québécois sont propriétaires de leur résidence principale qu’ils occupent depuis plus de 13 ans?

Sans compter qu’un sondage révèle qu’un Québécois occupe, en moyenne, huit maisons ou logements au cours de sa vie (www.habitation.gouv.qc.ca/publications/M19763.pdf).

Revenons au revêtement extérieur. Parfois, il suffirait d’une petite touche pour embellir la décoration extérieure comme les murs vivants, les moulures, les produits architecturaux, les lumières pour ne nommer que celles-ci.

Attention, il est toujours préférable de se renseigner auprès de votre municipalité sur les règlements en vigueur avant de commencer à rénover l’extérieur de la maison. Surtout en ce qui a trait aux couleurs apparentes. Je pense entre autres à l’histoire du monsieur qui a peint le drapeau grec sur sa porte de garage il y a quelques années. L’homme a eu des démêlés avec la municipalité.  (Lire l’article)

Poser un geste pour la protection de notre planète en optant pour des murs vivants procure des bénéfices environnementaux et sociaux. Sans compter l’amélioration de la vie au foyer. Mais la formule comporte aussi des désavantages: la détérioration prématurée des surfaces, la présence d’insectes et de parasites, l’entretien du bâtiment, l’envahissement des gouttières et autres surfaces.

Voici un lien qui vous sera fort utile. Nous vous invitons à lire attentivement si vous vous lancez dans ce genre de projet.

Petit clin d’œil en passant: n’oubliez pas la Journée de la Terre le 22 avril. Le lien qui suit vous renseignera.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone