Chute d’un étage

Prise 1 : Imaginez-vous en train de prendre un bain. La lueur des chandelles danse sur le carrelage. Votre musique préférée vous berce pendant que vous rêvez de l’âme sœur. Puis, sans crier gare : Bang! Une personne tombe à un mètre de vous! Quelques secondes auparavant, elle « trônait » sagement à l’étage supérieur.

Prise 2 : Imaginez-vous en train de prendre votre douche les yeux pleins de savon, puis de sentir le rideau tomber à vos pieds tout en étant soudainement éclaboussé d’eau… qui ne provient pas de votre pommeau de douche! Le tout accompagné d’un bang atroce!

Prise 3 : Imaginez-vous tomber d’un étage plus bas en faisant votre toilette du matin!

Ne riez pas trop fort! Ce ne sont que quelques uns des scénarios que notre concierge et moi avons imaginés après qu’un incident se soit produit chez mes voisins. Le plancher de la salle de bain a chuté d’un étage. Une chance pour tout l’monde, sans protagoniste!

Sérieusement, la toilette fut majestueusement retenue par le tuyau d’égout. Et le plancher s’est vraiment retrouvé un étage plus bas. Brisant tout sur son passage : bain, tringle (pole) du rideau de douche, toilette, comptoir, plancher et murs de la salle de bain. Tout un dégât!

Origine : une goutte d’eau à la fois tombe sur la panneau de ciment du plancher, et hop! Au fil du temps, le ciment épaissit et devient trop lourd. Les vis sautent et le plancher tombe! Il n’y a jamais eu de dégât d’eau majeur. Seul signe apparent : une coulisse brunâtre autour de la toilette que les locataires n’avaient pas signalé.

Je savais que les planchers de notre édifice étaient en ciment. Mais je croyais que, comme dans les édifices commerciaux, une grande dalle de ciment s’étendait sur tout l’étage. Mais non. Ce sont des panneaux (feuilles) de ciment de fibre que l’on visse sur des structures. Un peu comme des planches de contreplaqué en bois (plywood) de 4 X 8.

Cela m’a fait penser à la chanson de Jacques Michel : « N’oublies pas que ce sont les gouttes d’eau qui alimentent le creux des ruisseaux… ».

C’est fou jusqu’où une goutte d’eau peut mener!

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone