Besoin d’un cuisiniste ?

Planifier les étapes dans la rénovation d’une cuisine se révèle une excellente stratégie si l’on veut éviter que l’expérience ne tourne au cauchemar.

Fixer le montant de l’investissement devrait être le premier réflexe. Il permet de mieux déterminer l’ampleur du projet.

Une question s’impose: on repart à neuf ou non? On fait tout disparaître ou pas?

Le soutien d’experts est toujours recommandé. Connaissez-vous les designer-cuisinistes souvent appelés cuisinistes ?

Source: iStockphoto LP

Vous serez heureux d’apprendre que des designers cuisinistes consacrent leurs énergies à renouveler des cuisines. Ils sont une vraie caverne d’Ali Baba d’idées ! Jetez un coup d’œil au site L’Express, section Côté Maison.

Ces spécialistes proposent de répartir les objets de la cuisine en cinq zones. Une zone est liée aux provisions, l’autre au rangement, l’autre au lavage, l’autre à la préparation de mets et l’autre zone à la cuisson.

Le but est d’augmenter l’efficacité de vos déplacements en mettant les divers appareils à votre portée.

Source: iStockphoto LP

Le site internet, Armoires de cuisine, vous guide dans le choix de votre « cuisine de rêve ». Les étapes pour travailler avec un cuisiniste y sont détaillées. Le plus merveilleux est qu’ils mettent à votre disposition une liste d’experts par région du Québec, prêts à vous aider à faire de votre rêve une réalité.

Si vous avez le temps, l’envie et l’expertise suffisante pour vous lancer seul dans l’aventure, plusieurs magasins de grande surface et centres de rénovation comme Harvey et Fils offrent gratuitement les services de personnes expérimentées dans l’aménagement de cuisines. Elles orienteront vos choix pour l’achat d’articles nécessaires tout en respectant vos préoccupations.

Des sites Web peuvent aussi vous aider. Entre autres, le site RénoAssistance offre une multitude de conseils sans frais. De même, le site Web de Décormag présente dix principes à considérer lorsqu’on souhaite réaliser ce genre de projet. Exemples: exploiter au maximum la hauteur de la pièce et ne pas oublier les travaux d’entretien.

Remarquez qu’un petit changement peut faire une grosse différence : peindre les armoires ou juste changer les poignées suffit à modifier l’aspect d’une cuisine. De même, le dessus du comptoir, la robinetterie, le dosseret ou les murs adjacents peuvent être transformés à moindre coût au lieu de tout remplacer. Le fait d’enlever une section d’armoire peut aussi modifier agréablement le look.

Pour terminer, le site Web de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) vous rappelle les oublis les plus fréquents dans ce type de travaux.

Comme pour tout projet, il faut conserver à l’esprit que les travaux exigeront temps et patience. Dans un tel contexte, gardez le sourire. Cela décuplera vos forces.

Références : L’Express ; Armoires de cuisine ; Harvey & fils ; RénoAssistance ; Décormag ; SCHL.

Source photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone