Achat en copropriété: recrutez des pros dans votre équipe!

 

Dans un billet ci-dessous, je vous ai rapporté l’ouverture des Canadiens à l’achat d’une propriété. Lors d’un sondage mené par TD, une proportion de 44% d’entre eux croyait que le contexte économique favorisait l’achat en copropriété à des fins d’investissement. Et 58% y songeaient sérieusement.

Les raisons d’investir en copropriété étaient nombreuses: moins d’entretien, coût inférieur à celui d’une maison, frais abordables, l’efficacité énergétique de l’immeuble, etc.      

Si vous voulez tenter l’expérience, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) vous rappelle que l’aventure se révélera chaotique si vous n’avez pas des professionnels à vos côtés pour vous guider. Avant de présenter une offre d’achat, vaut mieux mettre toutes les chances de son côté pour rendre l’opération la plus agréable possible. 

Par professionnels, la SCHL entend agent immobilier, inspecteur en bâtiment, notaire, conseiller financier.

Certains agents immobiliers se spécialisent dans l’achat et la vente de logements en copropriété. Ils peuvent se révéler utiles non seulement dans la recherche de votre logement, mais aussi dans la rédaction d’une offre d’achat. Pour faciliter la recherche de l’agent, prenez la peine de lui décrire du mieux que vous pouvez le logement visé : emplacement, caractéristiques, ainsi que la somme que vous êtes disposé à débourser.

On devine tout de suite que le rôle de l’inspecteur en bâtiment est d’analyser l’état de la propriété, existante ou neuve. Très utile quand on veut éviter de se retrouver avec un tas de rénovation à effectuer sur les bras une fois que vous êtes devenu propriétaire.  
Des notaires font aussi de l’achat en copropriété l’une de leurs forces. Leur rôle sera de vous protéger juridiquement en vous aidant à mieux comprendre le contenu et la portée des documents que vous signerez, surtout si vous finissez par acquérir le logement.   

Le conseiller financier vous aidera à voir clair au niveau du risque financier à courir et, au besoin, vous épaulera dans la contraction d’un prêt hypothécaire. Avez-vous les reins assez solides pour vous lancer dans un investissement pareil? Le conseiller saura vous répondre.  

Un conseil: devant le logement convoité, prenez le temps de peser le pour et le contre au lieu de vous dépêcher à acheter le logement parce que vous craignez de le perdre aux mains d’un rival. Les regrets ne permettent jamais un retour en arrière. 

La SCHL met gratuitement à votre disposition la publication «Logements en copropriété – Guide de l’acheteur». Autre publication intéressante, celle de  «L’achat d’une maison étape par étape». D’autres infos sont aussi disponibles sur le site www.schl.ca
 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone