iStock

Ventes résidentielles : ralentissement à Mtl

Les ventes résidentielles ont augmenté de 1% au mois de juillet comparativement à la même période l’an dernier. Si la hausse est modeste, reste que le nombre total de ventes représente un sommet en huit ans pour cette période. De plus, la hausse de juillet s’ajoute aux 40 hausses précédentes, sans aucune interruption.

Commentaire de Mathieu Cousineau, président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) : 

« Après le bel élan du début d’année, la croissance des ventes dans la région montréalaise se poursuit, mais à petits pas. En effet, celle-ci n’a pas dépassé 1 % au cours des trois derniers mois. »

Les faits saillants du mois de juillet, rapportés textuellement, sont les suivants.

Variation des ventes par secteurs

  • Sur le plan géographique, trois des six principaux secteurs de la RMR ont affiché des augmentations du nombre de transactions en juillet.
  • La Rive-Sud a connu la meilleure performance à ce chapitre, avec une hausse des ventes de 15 % par rapport à juillet 2017. Vaudreuil-Soulanges et la Rive-Nord sont les deux autres secteurs ayant enregistré une croissance, soit de 8 % et de 3 % respectivement.
  • À l’inverse, les ventes se sont repliées le mois dernier dans les secteurs de l’Île de Montréal (-4 %), de Laval (-7 %) et de Saint-Jean-sur-Richelieu (-24 %). Dans le cas de l’île de Montréal, il s’agissait d’une troisième diminution mensuelle consécutive.

Statistiques par catégories de propriétés

  • Pour un 10e mois consécutif, la copropriété est la catégorie qui a affiché la meilleure performance au chapitre des ventes.
  • En juillet, le nombre de transactions de copropriétés dans la RMR de Montréal (1 139 ventes) a crû de 6 %, comparativement à 2 % pour les plex de 2 à 5 logements (303 ventes) et à une diminution de 2 % pour la maison unifamiliale (1 752 ventes).

Au chapitre des prix

  • La hausse des prix s’est avérée soutenue en juillet pour chacune des trois catégories de propriétés.
  • À l’échelle de la RMR, le prix médian des maisons unifamiliales s’est établi à 336 250 $ le mois dernier, soit 6 % de plus qu’un an plus tôt.
  • Le prix médian des copropriétés a pour sa part progressé de 5 %, à 265 000 $, tandis que celui des plex a bondi de 9 %, à 528 500 $.

Nombre de propriétés à vendre

En ce qui a trait à l’offre de propriétés à vendre, la tendance baissière s’est poursuivie pour un 34e mois consécutif. En juillet, on dénombrait 21 230 inscriptions résidentielles en vigueur sur le système Centris, soit 17 % de moins qu’un an plus tôt.

Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Photo : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *