iStock

Taux d’intérêt : des gens inquiets

Selon le sondage annuel de la Banque CIBC sur la confiance en matière de finances personnelles, trois Canadiens sur cinq se sentiraient beaucoup moins confiants si les taux d’intérêt se mettaient à grimper.

Le sondage téléphonique a été tenu en décembre 2017. On sait que la Banque de Canada a augmenté les taux, un mois plus tard, soit le 17 janvier dernier. Et la plupart des observateurs s’attendent à au moins deux autres hausses d’ici fin 2018.

De façon globale, la majorité des Canadiens (77 %) se montrent optimistes quant à leur situation financière. Le contraire aurait été surprenant, vu les performances historiques du marché de l’emploi. Par contre, les hausses des taux d’intérêt pèsent comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête des propriétaires canadiens.

Un autre sondage CIBC avait révélé que «plus des deux tiers des Canadiens doivent mieux gérer leurs finances en 2018 et que la moitié d’entre eux regrettent de ne pas rembourser davantage leurs dettes alors que les taux d’intérêt demeurent faibles.»

Fait à noter : pour une troisième consécutive, les Québécois sont les plus optimistes au pays dans l’atteinte de leurs objectifs financiers.

Jennifer Hubbard, directrice générale, Planification financière et conseils, commente : « Ce sondage donne un aperçu de l’état d’esprit en matière de finances des Canadiens qui affirment être confiants quant à leur situation financière, mais qui sont réellement très inquiets au sujet des remous susceptibles de survenir au cours de la prochaine année, qui perturberaient leurs objectifs. Étant donné que l’endettement des ménages demeure à des niveaux historiquement élevés, ce n’est pas surprenant que les Canadiens se préoccupent du moindre changement qui pourrait toucher leurs finances. La meilleure façon de surmonter l’incertitude est d’avoir un solide plan financier pour vous aider à gérer les défis qui se présentent. »

Photo: iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *