Archives pour l'étiquette shabby chic

iStock

L’atmosphère soyeuse du shabby chic

La perfection n’existe pas dans le shabby chic, et c’est ce qui fait son charme. Le meuble usé, mais vivant, vole la vedette au meuble neuf. Et le décor dans lequel il se glisse est léger, joyeux, organique et, disons-le, bohémien. Le shabby chic est doux comme de la soie.

Le cœur du style shabby chic, c’est le meuble patiné. Comme si le bois avait été abîmé par le sel de la mer, ou simplement usé par le temps. Le meuble a l’aspect de celui déniché dans un marché aux puces ou dans une boutique d’antiquités. Le bois perce la peinture usée. Parfois, l’ajout de différentes couches de peinture au fil des ans laisse entrevoir plusieurs couleurs qui se superposent.

iStock
iStock

Le shabby chic devient un style à part entière lorsque murs, plafonds et planchers prennent également un aspect usé, pour ne pas dire négligé. Toute la pièce est patinée par le temps. Rien ne paraît neuf, ou presque, et cela sans tomber dans le côté poussiéreux et fatigué de l’antique ou le côté kitsch ludique du vintage pur. Continuer la lecture

iStock

La douce élégance du gris

Oser parler d’une couleur aussi terne que le gris alors que le printemps est près d’éclater avec ses couleurs vivifiantes, est-ce un crime? Pas du tout, au contraire! Le gris est une couleur vivante. Suffit de l’apprivoiser. Qui sait s’il n’est pas la couleur que vous recherchez tant!

iStock
iStock

Couleur neutre comme le blanc et le noir, le gris est une toile de fond idéale pour faire ressortir toutes les couleurs de la palette du coloriste, du vert lime au jaune en passant par le rose et le mauve. Mais contrairement au blanc et au noir, le contraste est moins violent. Il se fait tout en douceur. Le propre du gris, pour ne pas dire sa magie, est de faire naître un contraste de couleurs dans une atmosphère douce et moelleuse. Continuer la lecture

iStock

Contemporain jusqu’au bout

On lui reproche sa froideur. Or, il semble que le style contemporain séduit toujours autant car il trouve preneurs. Design épuré, espace ouvert, lumière naturelle à profusion, mobilier artistique, tout cela est fort recherché même après tant d’années.

L’illusion d’un espace sans fin est ce qui nous frappe quand on entre dans un décor contemporain. Le mobilier est souvent intégré dans les murs et les cloisons, l’éclairage est encastré, le superflu ne trouve refuge nulle part. Tout est propre, frais et dépouillé.

iStock
iStock

Des fenêtres grandioses, et parfois des murs entièrement vitrés, prolongent l’espace intérieur vers l’extérieur. Du même coup, elles inondent la pièce de lumière naturelle. Comme l’intérieur est nu et que le verre est un matériau omniprésent, la lumière naturelle illumine l’espace. Continuer la lecture

iStock

Des armoires en deux couleurs

La mode des armoires de cuisine bicolores bat son plein. Une couleur pour les armoires du haut, une couleur pour celles du bas, ou même une couleur différente pour les portes. Imaginez toutes les possibilités qui s’offrent à vous!

La combinaison de deux couleurs pour les armoires a de quoi dynamiser toute la cuisine, que ce soit par des coloris clairs ou par des coloris sombres.

Fermez les yeux et imaginez les duos : orange et brun, or et brun, aubergine et vert anis, orange et violet, bleu et or, bleu et gris, turquoise et beige, turquoise et brun chocolat, gris et mauve, jaune et crème, noir et ocre. Et la liste s’allonge.     Continuer la lecture

iStock

Le rouge apprivoisé

On le trouve turbulent, encombrant, excentrique. Pourtant, il y a moyen d’utiliser le rouge, couleur par excellence de l’amour et du bonheur de vivre, sans pour autant verser dans l’explosif. Regardons ça d’un peu plus près.

Il existe des pièces entièrement rouges, du plafond au plancher, ameublement inclus. Nous les avons vues. C’est, comment dire, festif et flamboyant. Mais supportable quand même. Pourquoi? Différents tons de rouge, plus doux et plus sobres, comme le rouge brique et le rouge cerise, venaient adoucir le rouge pompier qui constituait le cœur des pièces.

iStock
iStock

Le rouge est d’une élégance tapageuse, mais il sait faire preuve de retenue s’il est utilisé avec brio. Un seul pan de mur rouge, ou même la moitié, ajoute une bonne dose de joie de vivre dans une pièce sans tomber dans l’excès. Le rouge est si riche et si gai. Pourquoi s’en priver?

Une seule touche de rouge met de l’ambiance dans une pièce: le fond d’une bibliothèque non vitrée, le fond d’un vaisselier, l’îlot ou le dosseret sous les armoires dans la cuisine, les marches de l’escalier, les rideaux aux fenêtres ou le rideau du lit, les tapis aux murs et au plancher.

Le rouge permet d’attirer l’attention sur un objet que nous sommes fiers de posséder: un coussin rouge vif sur un sofa ou un fauteuil de prestige, un socle rouge sous un bibelot de grande valeur, un tissu rouge débordant d’un magnifique panier en osier. Continuer la lecture