Archives pour l'étiquette rapport

L’immobilier reste un bon investissement

Selon un rapport publié par Professionnels hypothécaires du Canada (PHC), malgré les obstacles qui se dressent face aux acheteurs, ceux-ci croient toujours, dans une large proportion, que l’immobilier reste un bon secteur d’investissement.

iStock
iStock

Par contre, la hausse des taux d’intérêt et les politiques gouvernementales destinées à réduire l’accès au financement hypothécaire ont jeté une douche froide sur les acheteurs qui, dorénavant, se montrent frileux.

Paul Taylor, président-directeur général de PHC, précise: Continuer la lecture

iStock

Portrait des acheteurs à Montréal

S’appuyant sur les données du recensement de la même année, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) a publié un portrait des ménages qui ont acquis une propriété dans le Grand Montréal en 2016.

La provenance géographique du ménage, l’âge du soutien principal du ménage, le type de ménages et le revenu médian (avant impôt) du ménage sont consignés dans le rapport intitulé Qui sont les acheteurs dans les différents secteurs du Grand Montréal? Une première étude exhaustive sur le sujet.

iStock
iStock

Voici les faits saillants rapportés textuellement. Continuer la lecture

Trois hausses du taux d’intérêt en 2018

Récemment, les économistes de RBC avaient prévu quatre hausses du taux d’intérêt. La première devait clore 2017. Les trois suivantes devaient se produire en  2018. S’ils se sont trompés pour 2017, le taux n’ayant pas bougé, ils soutiennent leurs prévisions pour 2018.

iStock
iStock

Ces hausses du taux d’intérêt viendront compliquer davantage la vie de ceux et celles qui font des pieds et des mains pour s’offrir leur première propriété. Selon RBC, l’accès à la propriété s’est aggravé à Montréal, mais de façon moindre par rapport à des villes comme Toronto, Vancouver et Victoria. Continuer la lecture

Les maisons s’offrent à vous

iStockphoto
iStockphoto

Je vous parlais récemment de la fille de ma conjointe qui, après avoir franchi le cap des 30 ans, se meurt d’acheter sa première maison.

Elle a levé les yeux au ciel en apprenant que la Banque du Canada avait baissé son taux d’intérêt, déjà excessivement bas, à moins d’un pour cent. Elle était consciente qu’elle devait mettre les bouchées doubles pour profiter des circonstances favorables qui durent depuis des années et qui, selon toute attente, devraient se terminer bientôt.

Si j’avais un penchant sadique, je lui ferais lire les lignes suivantes. Mais comme je l’aime bien, je lui épargnerai ce cruel rappel des circonstances favorables du marché qui, répétons-le, s’étirent. Continuer la lecture