Archives pour l'étiquette plafond

Achat maison: vérifiez le sol

Si vous visez l’achat d’une maison, vous vous concentrez sur l’état du bâtiment, le terrain et le financement hypothécaire. Pourtant, l’élément le plus important se trouve sous vos pieds. Vos fondations, vos portes et vos fenêtres peuvent souffrir si vous l’ignorez. Voyez pourquoi.   

iStock
iStock
Toute la maison repose sur le sol. S’il est en mauvais état, la maison finira par écoper. Le hic, c’est que c’est invisible à l’oeil nu. Sans compter que les problèmes du sol se manifestent tellement lentement qu’on se retrouve un beau matin devant le fait accompli.

Continuer la lecture

iStock

L’atmosphère soyeuse du shabby chic

La perfection n’existe pas dans le shabby chic, et c’est ce qui fait son charme. Le meuble usé, mais vivant, vole la vedette au meuble neuf. Et le décor dans lequel il se glisse est léger, joyeux, organique et, disons-le, bohémien. Le shabby chic est doux comme de la soie.

Le cœur du style shabby chic, c’est le meuble patiné. Comme si le bois avait été abîmé par le sel de la mer, ou simplement usé par le temps. Le meuble a l’aspect de celui déniché dans un marché aux puces ou dans une boutique d’antiquités. Le bois perce la peinture usée. Parfois, l’ajout de différentes couches de peinture au fil des ans laisse entrevoir plusieurs couleurs qui se superposent.

iStock
iStock

Le shabby chic devient un style à part entière lorsque murs, plafonds et planchers prennent également un aspect usé, pour ne pas dire négligé. Toute la pièce est patinée par le temps. Rien ne paraît neuf, ou presque, et cela sans tomber dans le côté poussiéreux et fatigué de l’antique ou le côté kitsch ludique du vintage pur. Continuer la lecture

iStock

Moquettes et tapis écologiques

Des années 60 aux années 80, c’était la ruée vers les moquettes, ces fameux tapis mur à mur. Décoratives, chaudes, confortables, parfois moelleuses, elles avaient tout pour plaire. Les fibres synthétiques couvraient les planchers du Québec comme une traînée de poudre.

Devant la dégradation accélérée de l’environnement, les écologistes poussèrent les moquettes hors de nos maisons. Les raisons sont nombreuses.  La moquette est un agent hautement polluant, de la fabrication jusqu’à l’utilisation. Elle est non biodégradable, non durable, se recycle à peine, renferme de nombreuses substances chimiques toxiques et se nourrit de produits pétroliers.

Les spécialistes de la santé ajoutèrent leur grain de sel avec un argument béton: la moquette peut être dangereuse pour la santé. Elle attire vers elle tout ce qui navigue dans l’air: poussière, résidus chimiques, acariens, humidité et même les déchets de l’extérieur qui collent aux semelles. Sans compter qu’elle contient des composés organiques volatils (COV) et se transforme parfois en nids de microbes. Cela sonna le glas des moquettes. On en voit de moins en moins.

Les purs et durs ont essayé de ranger les tapis parmi les impies de l’environnement, en vain. Aujourd’hui, certains tapis sont entièrement faits de matières recyclables.   Continuer la lecture

iStock

Moquettes : savoir les installer

L’installation d’une moquette n’a rien de sorcier, qu’elle soit composée de matériaux synthétiques ou de fibres naturelles, mais il faut être excellent bricoleur pour être à la hauteur, se montrer patient et minutieux, posséder des outils spécifiques et se faire conseiller par un professionnel d’un centre de rénovation. Voici quand même des conseils d’ordre général:

-Si vous optez pour un revêtement de fibres naturelles, n’oubliez pas qu’elles doivent «tremper», deux jours minimum, dans l’air ambiant de la pièce qui les accueillera, le temps qu’elles s’acclimatent. Souvenez-vous qu’il s’agit de fibres végétales et non de matériaux synthétiques.

-Le jonc de mer convient parfaitement à la salle de bain car il a grandi dans l’eau, mais faites une croix sur le sisal qui craint l’humidité excessive. Par contre, son élégance le prédestine aux autres pièces de la maison. Continuer la lecture

La salle de séjour de demain

Du dépouillement de la case africaine, berceau de l’humanité, nous sommes passés au foisonnement décoratif à travers les siècles. En 2015, nous avons l’impression de retourner à la case de départ à mesure que l’on progresse vers le monde de demain. On dépouille à nouveau. La salle de séjour n’y échappe pas.

La sobriété marquera la décoration de la salle de séjour, mais sans austérité aucune. En fait, la salle de séjour de demain, ou le salon si vous préférez, sera davantage atmosphère lounge. Et Dieu sait combien le style lounge peut être éclatant de beauté et de fraîcheur!

iStockphoto
iStockphoto

Écrans aux murs, meubles à l’allure futuriste, projecteurs et luminaires encastrés, la salle de séjour de demain passera du style contemporain à un style encore plus éclaté. Tout sera design, des étagères jusqu’à l’escalier. Continuer la lecture