Archives pour l'étiquette pierre

Le style rustique : chaleur et réconfort

Pourquoi, à l’approche du froid et des grands vents, beaucoup s’imaginent emmitouflés dans une couette, près d’une cheminée qui ronronne, dans une vieille maison canadienne au fond de la campagne? Pour la chaleur et la douceur de vivre, bien sûr. Tout cela, grâce au style rustique !

style rustique - tendance décoration
Istock

Autrefois, presque toutes les maisons affichaient un style rustique. Au début des années 1900, de nouveaux matériaux ont conquis les consommateurs: panneau de préfini, béton, vinyle, acier, mélamine, aluminium. Adopter ces matériaux, c’était d’être à la mode. Surtout en milieu urbain. Mais le style rustique a tenu bon.

Continuer la lecture

iStock

Le vert pour une vie à ciel ouvert

Nous sommes à la période de l’année où le vert de la végétation est à son plus beau : tendre, pur, intense, rayonnant. À voir ce vert tout neuf éclater dans nos fenêtres, on se demande parfois ce qu’on attend pour le répandre à l’intérieur. On cesse d’attendre aujourd’hui. On le fait.

Le vert apaise, une qualité très appréciée dans une chambre d’enfant. Le vert purifie, ce qui en fait une couleur idéale pour la salle de bain et la cuisine, surtout la salle de bain où, mélangé au bleu et au blanc, il donne un cachet sain et naturel. Le vert évoque la santé, la fraîcheur printanière et la douceur de vivre.

iStock
iStock

Si la fenestration est généreuse, c’est encore mieux puisque la lumière naturelle donnera davantage d’éclat au vert. Si les boiseries, la pierre et le parquet se mettent de la partie, vous aurez droit à un décor des plus naturels. Continuer la lecture

iStock

Une belle cuisine écolo

C’est faux de dire que l’esthétique et le durable, ça ne va pas ensemble, au contraire! Il se dégage d’une cuisine verte une impression de chaleur et de joie de vivre qu’il est difficile d’obtenir autrement. Voici un exemple.

Imaginez un grand plancher de linoléum naturel, de céramique, de bois, de béton, de pierre naturelle comme l’ardoise ou de terre cuite. Un peu plus haut, les armoires sont en bois massif, en bambou ou en panneaux de paille de blé. L’éclairage naturel entre à pleines fenêtres.

Vous avez grimacé en lisant les mots linoléum et bambou? C’est que les temps ont changé. Le linoléum d’aujourd’hui revêt plusieurs couleurs et motifs contemporains tandis que le bambou offre plusieurs teintes. Il faut prendre le temps de magasiner.

L’évier est en pierre naturelle ou en inox. La base de l’îlot de cuisine est en bois tandis que le plan de travail est en céramique, en béton ciré, en inox ou un quelconque matériau imitant la pierre. Au mur, des casseroles de cuivre suspendues.

iStock
iStock

On voit que toutes les surfaces dans la cuisine s’appuient sur des matériaux durables, hygiéniques et faciles d’entretien. Trois critères qui déterminent largement la cuisine verte. Continuer la lecture

iStock

Durable et solide

Autrefois l’expression «investir dans la pierre» signifiait investir dans la construction et l’immobilier. Pourquoi? Parce que l’immobilier est un secteur solide et durable. Comme la pierre.

Existe-t-il un matériau naturel plus résistant, plus durable et plus solide que la pierre? On la croit presque éternelle. Pas surprenant qu’elle figure parmi les matériaux de choix en cette ère d’habitation écologique.

La pierre abonde dans la nature. Elle est recyclable, imperméable tout en étant poreuse et exige peu d’entretien ce qui éloigne nombre de produits chimiques. Elle filtre la pollution en absorbant le gaz carbonique, principal gaz à effet de serre. Atout non négligeable : elle est à l’épreuve du feu.

La pierre diminue la consommation d’énergie dans une maison car elle emmagasine la chaleur pour la redistribuer au besoin. Elle est donc un régulateur naturel de la chaleur car elle combat les écarts de température. Au Québec par contre, cet avantage écologique est moindre car le mur extérieur en pierre est séparé de l’intérieur par un matériau isolant. Mais moindre ne veut pas dire nul. Un plancher de pierre exposé aux rayons du soleil, l’hiver, viendra freiner cette perte écologique. Continuer la lecture