Archives pour l'étiquette jaune

iStock

Or, lumière et splendeur

Or en filigrane dans une frange, filet d’or autour d’une vaisselle décorative, feuille d’or murale grâce au papier peint, étoffe d’or en guise de rideaux, métal doré, peu importe le chemin qu’emprunte la couleur or, elle capte l’attention. Un simple contour attire le regard.

iStock
iStock

Même utilisée parcimonieusement, la couleur or impose un certain luxe pour ne pas dire un luxe certain. Et si sa présence est massive, elle évoque la somptuosité d’un palais. L’or colore un espace d’une manière éclatante.

iStock
iStock

L’or possède ses nuances. Or orangé, or mat ou brillant, or bronzé, or flirtant avec le jaune. Sans oublier l’or pur de la lumière d’un soleil fou de novembre à travers les roseaux. L’or peut être clair ou un brin sombre, selon la nuance désirée.

Continuer la lecture

iStock

Le noir couleur du printemps

Le titre peut surprendre. Pourtant, c’est la vérité. Un trait noir dans une pièce donne davantage de force à toute couleur printanière, comme le jaune et le vert, grâce à la magie du contraste. Voyez comment.

iStock
iStock

Le trait noir réussit à dynamiser une pièce en donnant plus de relief à la couleur dominante. L’orange est plus orange avec un trait noir, le jaune est plus jaune avec un trait noir, le rose est plus rose avec un trait noir.

D’autres diront que le trait noir, au contraire, assagit les couleurs trop folles. Il freine une avalanche de couleurs criardes qui peuvent, avec le temps, irriter le système nerveux. Il est vrai que le noir ramène sur terre toute couleur qui se prétend dominante à outrance.

Ce trait noir peut être une moulure à mi-hauteur du mur ou près du plafond, une porte, un escalier en tout ou en partie, des boiseries, un rideau, un tissu d’ameublement, les poutres au plafond, l’antre d’un foyer, un abat-jour, un fer forgé, une bande de papier peint ou un paravent.  Continuer la lecture

Soyez plus malin que l’automne

L’hiver dernier a été incroyablement froid et long, le printemps trop court et l’été trop frais. Et voilà que l’été des Indiens est déjà derrière nous! Si vous supportez difficilement l’automne et l’hiver, j’imagine que l’arrivée imminente du mois d’octobre vous sape le moral.
Si le budget vous le permet, et le temps aussi, de menus travaux de rénovation ou quelques achats suffiront à revigorer l’intérieur de l’une de vos pièces en vue des saisons froides et grises.

Si vous n’avez ni l’un ni l’autre, c’est-à-dire ni le temps ni l’argent, ne déprimez surtout pas. Il y a toujours moment  d’égayer votre déco grâce à des changements anodins en apparence, mais efficaces.

Notre couvre-lit est de couleur crème. Ma conjointe l’adore. À l’approche de l’automne, je ne sais pas pourquoi, mais un petit édredon jaune citron, pour ne pas dire jaune serin, sort du coffre et s’étend sur le lit. Elle ne recouvre que les deux tiers du couvre-lit crème, mais l’effet est immédiat. La chambre à coucher s’illumine. Ce petit carré jaune tout modeste fait toute la différence.

iStockphoto
iStockphoto

Continuer la lecture

La mystique des couleurs

C’est fascinant de déambuler parmi les différentes significations accordées aux couleurs. D’autant plus qu’elles divergent selon les pays, les cultures et les époques. Un peu d’histoire dans cet arc-en-ciel ?
Les couleurs chaudes renferment des teintes orangées. Ce sont des couleurs rassurantes, chaleureuses et épicées qui réduisent la perspective.

Spectre lumineux (Wikipedia)

Continuer la lecture