Archives pour l'étiquette jardin

iStock

La déco s’invite au jardin

Une cour arrière joliment aménagée, c’est tellement invitant! On y passerait des heures. Vous êtes à la recherche d’idées? On égrène pour vous une liste de détails décoratifs qui feront de votre espace récréatif l’endroit idéal pour jouir de la vie.

iStock
iStock

Les arbres sont le pivot de la décoration extérieure. Il faut choisir les espèces avec soin car l’aspect décoratif change d’un arbre à l’autre. Il y a peu de similitude entre le tronc torturé d’un chêne, le tronc élancé d’un peuplier ou les branches tombantes d’un saule pleureur.

Si l’arbre existe, pourquoi ne pas l’entourer d’un massif floral à son pied? Un arbre sobre surgissant d’un massif hypercoloré est toujours d’une grande beauté. Un cercle pavé ou composé de petites pierres fera office de place publique autour de l’arbre. Des plantes de votre choix formeront un deuxième cercle. Quelque part se prélasse un banc.

Quelques arbustes suffisent pour créer une certaine perspective dans la cour arrière. L’érection d’un petit sous-bois permet de reproduire une clairière qui accueillera les visiteurs dans un cadre décoré selon vos goûts. Continuer la lecture

iStock

L’aménagement paysager est-il payant?

Il fut un temps où des propriétaires croyaient qu’une piscine sur leur terrain allait leur permettre de vendre leur propriété plus vite, au prix voulu. Ils se sont trompés. D’autres misaient sur les massifs floraux, le patio, le jardin. Déception. Alors, on fait une croix sur l’aménagement extérieur? Absolument pas!

L’aménagement paysager augmente la valeur d’une propriété, mais c’est très peu comparativement à une cuisine ou une salle de bain rénovées de façon intelligente, avec des matériaux modernes et une configuration qui privilégie le côté pratique. Une toiture et des fondations en bon état, un sous-sol aménagé avec goût, et même des espaces de rangement multiples et efficaces contribuent davantage à la hausse de la valeur d’une propriété que l’aménagement paysager.

Vous êtes un propriétaire-vendeur. Vous attendez les premiers courriels ou les premiers visiteurs. Si vous étiez dans leur peau, sur quoi porteraient vos premières questions? L’aménagement paysager ou l’état des fenêtres, les massifs floraux ou le taux de radon dans le sol, le patio ou l’état de la structure de la maison? Continuer la lecture

iStock

Manier la truelle et la brique

Ériger une structure en briques, que ce soit à l’intérieur, au jardin ou dans la cour arrière, exige un minimum d’habileté. Il faut savoir faire preuve d’observation. Surtout lorsqu’il s’agit de réparations. Reste que de nombreux bricoleurs amateurs y sont parvenus.

Voici quelques indications de base à suivre, mais veuillez quand même vous renseigner auprès de quelqu’un qui a déjà manié la truelle. Pour le revêtement extérieur, seul un briqueteur professionnel peut le faire. Continuer la lecture

iStock

Subvention pour un toit végétal

La création d’un toit végétal est admissible au programme de subvention RénoVert. Cela veut dire qu’un toit végétal contribue à la lutte contre les gaz à effet de serre. Voici ce que vous devez savoir si vous songer à coiffer votre propriété d’une toiture végétale.

Un toit végétal réduit votre facture d’énergie (climatisation et chauffage) d’environ 30% en réduisant les pertes de chaleur. Durant les périodes de canicule qui s’annoncent nombreuses dans les années à venir, il réduit l’entrée de chaleur par le toit de près de 90%. Il prolonge la durée de vie de la toiture en le protégeant contre les rayons ultraviolets et les intempéries. Il ajoute un nouvel espace récréatif, amortit le bruit venant de l’extérieur et purifie l’air autour de la maison. Bref, il augmente la valeur d’une propriété. 
Le degré de végétation dépend de vous. Si vous ne voulez pas trop investir, avoir peu d’entretien à faire, ne pas être obligé de solidifier le toit et d’installer un système de drainage sophistiqué, optez pour un toit peu végétalisé. Souvent, les travaux d’aménagement sont réduits au minimum grâce à l’installation d’un matelas pré-planté.

Continuer la lecture

iStock

Travaux à l’extérieur

Mai est certainement le meilleur temps pour entreprendre des travaux de réno à l’extérieur, histoire de mieux profiter des longues soirées d’été qui approchent. Voici des conseils d’ordre général si vous songez à créer ou à refaire un espace récréatif: patios, terrasses, jardin.

Avant de construire une terrasse, tenez compte de tous les facteurs que cela implique. Et ils sont nombreux. Désirez-vous beaucoup ou peu de soleil? Quel paysage voulez-vous avoir en permanence devant les yeux? Le regard des voisins risque-t-il de vous embêter? Avez-vous l’intention de relier le jardin ou l’espace de jeux de vos enfants à la terrasse? Voulez-vous une terrasse près ou éloignée de la maison?

Briques, pavés de béton et carreaux de terre cuite présentent un avantage pour la composition du patio: ils vous permettent de dégager des espaces pour y planter des végétaux. C’est ce qu’on appelle un patio végétalisé. Non seulement cette alternance entre carrés de verdure et matériau donne un cachet décoratif, mais elle apporte un bain de fraîcheur, si petit soit-il, à votre espace récréatif durant les canicules.

Le bois est un matériau accessible à tout bricoleur. Ou presque. La fabrication d’une allée en bois est relativement facile. Puis, une terrasse en bois permet au bricoleur de la prolonger d’une solive, si besoin il y a, année après année. Continuer la lecture