Archives pour l'étiquette hypothèque

L’achat d’une propriété simplifié

Quand il s’agit d’une première fois, l’achat d’une propriété apparaît souvent comme long, complexe, parfois terrifiant. Est-il possible de tout saisir d’un seul coup d’oeil? Bien sûr.

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), un organisme fédéral à but non lucratif, met à la disposition des acheteurs le document L’achat d’une maison étape par étape. C’est complet, facile à comprendre et très bien structuré. Aucuns risques de s’égarer ou de perdre patience.

iStock
iStock

Attention! Le document de la SCHL ne va pas aussi loin que le blogue de Via Capitale où on aborde chacune des étapes à franchir en profondeur, et même des sujets comme les craintes des propriétaires et les solutions à envisager.

Reste que le document de la SCHL est un outil indispensable à tout premier acheteur qui, anxieux, s’apprête à poser l’un des gestes les plus lourds de conséquences de son existence.

Voici un aperçu des étapes à franchir selon la SCHL : analyse de votre budget actuel, évaluation de votre capacité d’emprunt et un parcours des premiers frais à payer, tout ça afin de savoir si vous avez les reins assez solides pour accéder à la propriété. Continuer la lecture

Premier emprunt hypothécaire: avez-vous tout prévu?

Que ce soit pour l’acquisition d’une maison, d’un condo ou d’un chalet, Patrick Champagne, conseiller chez Desjardins, présente quelques exercices à faire pour que votre rêve ne se transforme pas en déception et tracas. «Avant de visiter des maisons, de parler prêts, taux ou termes hypothécaires, certaines étapes préparatoires sont à considérer.»

iStock
iStock

Quelle est votre capacité de paiement?

D’entrée de jeu, il faut connaître votre capacité de paiement. Pour ce faire, estimez votre capacité maximale à l’aide de notre simulateur. Restez le plus près possible de votre réalité financière.

Ce simulateur considère les revenus bruts et les engagements financiers globaux de votre ménage1, le montant prévu consacré à la mise de fonds et une prévision des montants afférents qui seront liés à la résidence projetée (taxes foncières et scolaires, frais de copropriété, etc.).

Pour votre mise de fonds, souvenez-vous que, plus elle est élevée, moins votre emprunt le sera et moins d’intérêt vous paierez. Généralement, la mise de fonds minimale requise équivaut à 20% du prix de la propriété.

Cependant, si votre mise de fonds se situe entre 5% et 20%, vous devrez obtenir une assurance prêt hypothécaire de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) ou de Genworth Canada. La prime à payer se situe entre 0,6% et 4,5% du montant du prêt hypothécaire selon le pourcentage de votre mise de fonds. Elle doit être acquittée en totalité à l’octroi du prêt. Elle peut être ajoutée au montant du prêt hypothécaire. Continuer la lecture

Via Capitale

Via Protections

Via Capitale est la pionnière en matière de protections alors qu’elle a été la première bannière à offrir une couverture à ses acheteurs en cas de bris ou défectuosité, il y a de cela plus de 25 ans.

Aujourd’hui encore, Via Capitale soutient sa promesse de satisfaction client en offrant un programme de protections unique et gratuit autant pour les acheteurs que les vendeurs. Nos courtiers s’assurent ainsi que leurs clients vivent une expérience agréable, même après la transaction.

PROTECTION DOMICILIAIRE
Service couvrant l’acheteur en défrayant les coûts des réparations survenues suite à une défectuosité ou un bris soudain des appareils, systèmes et équipements de plomberie, électriques, chauffage, ventilation et climatisation. La protection entre en vigueur le jour de la signature de l’acte de vente notarié et s’applique pour une période de 12 mois.* Continuer la lecture

iStock

Taux fixe ou variable : une question de mensualité d’hypothèque

Après la question du terme ouvert ou fermé, vient inévitablement celle du taux fixe ou variable. Lequel est le plus approprié pour votre situation?

Lorsque vient le temps de choisir votre type de terme hypothécaire, divers éléments sont à prendre en compte. Vos moyens financiers, votre tolérance au risque, le contexte économique sont autant de facteurs à considérer. Pour démêler le tout et prendre la meilleure décision possible, voici quelques informations qui vous permettront de faire un choix éclairé pour votre type de prêt hypothécaire.

Taux fixe versus taux variable : lequel est le plus bas?

Règle générale, les prêts hypothécaires à taux variable sont souvent plus bas que les taux fixes. Pour comprendre cette différence, il faut se pencher sur la manière dont est calculé le pourcentage de ce type de taux. En fait, le taux d’intérêt variable d’une institution financière correspond à son taux préférentiel. Ce dernier est établi à partir du taux du financement à un jour de la Banque du Canada. À ce taux s’ajoute un pourcentage d’intérêt supplémentaire qui permet d’obtenir le taux variable.

Si, comme pour le taux fixe, le montant des remboursements mensuels reste la plupart du temps le même, le ratio d’intérêts et de capital sera cependant sujet aux fluctuations du marché. Il existe aussi certains types de prêts hypothécaires à taux variable dont les mensualités peuvent varier selon l’évolution des taux d’intérêt du marché. Quant au taux fixe, vous serez toujours assuré d’avoir le même montant dédié au remboursement du capital, peu importe les aléas du marché. Continuer la lecture

iStock

Copropriété divise ou indivise

Vous êtes résolus à acheter une copropriété. Il faudra, dans un premier temps, vous familiariser avec le vocabulaire propre à ce mode d’habitation toujours aussi populaire. Connaissez-vous la différence entre une copropriété divise et indivise? On vous éclaire. Continuer la lecture