Archives pour l'étiquette décor

iStock

L’atmosphère soyeuse du shabby chic

La perfection n’existe pas dans le shabby chic, et c’est ce qui fait son charme. Le meuble usé, mais vivant, vole la vedette au meuble neuf. Et le décor dans lequel il se glisse est léger, joyeux, organique et, disons-le, bohémien. Le shabby chic est doux comme de la soie.

Le cœur du style shabby chic, c’est le meuble patiné. Comme si le bois avait été abîmé par le sel de la mer, ou simplement usé par le temps. Le meuble a l’aspect de celui déniché dans un marché aux puces ou dans une boutique d’antiquités. Le bois perce la peinture usée. Parfois, l’ajout de différentes couches de peinture au fil des ans laisse entrevoir plusieurs couleurs qui se superposent.

iStock
iStock

Le shabby chic devient un style à part entière lorsque murs, plafonds et planchers prennent également un aspect usé, pour ne pas dire négligé. Toute la pièce est patinée par le temps. Rien ne paraît neuf, ou presque, et cela sans tomber dans le côté poussiéreux et fatigué de l’antique ou le côté kitsch ludique du vintage pur. Continuer la lecture

Le style Shaker en vedette

Wikipedia (Richard Taylor)
Wikipedia (Richard Taylor)

Quand on pense mobilier Shaker, la première image qui nous vient en tête est un intérieur rustique et austère, presque repoussant: table et chaises brunes, mur blanc et plancher de bois, cuvette blanche pour se laver, un balai posé contre le mur et une balle de laine solitaire sur une couverture patchwork. Ne manque que le chat pour faire rouler la balle de laine.

Pourtant, les artisans parmi les Shakers sont reconnus comme des maîtres du design chez nos voisins du Sud. Des ébénistes de réputation tentent de recréer leurs œuvres exposées dans différents musées. Les pièces d’époque valent une fortune.

Il est vrai que, comparativement au design contemporain où s’éclatent le verre et l’acier, le style Shaker fait figure d’enfant pauvre. Dépouillé et sobre, il est un exemple parfait de la  simplicité volontaire. C’est du moins l’impression que nous avons. Mais suffit de regarder d’un peu plus près et déjà l’impression se fait moins rugueuse.

D’abord, il est faux de prétendre que le brun est l’unique couleur de la palette Shaker. Les livres consacrés à ce style de décoration nous renvoient des meubles violet, jaune, rouge, bleu. Parfois, le brun d’une armoire ou d’un cabinet se détache sur un panneau fixé au mur et d’une couleur éclatante. Exemple: un coffre brun s’allongeant sur un fond orange.  Continuer la lecture