Archives pour l'étiquette certificat de localisation

iStock

Condo et promesse d’achat

Comme pour une maison, il arrive un moment où il faut rédiger une promesse d’achat avant d’acquérir la copropriété convoitée. Si le contenu des deux promesses se ressemble, celui lié au condo renferme certaines particularités. Il est dans votre intérêt de bien les connaître.

S’il s’agit d’une copropriété divise, la promesse d’achat indique:

  • la désignation cadastrale de votre espace privé
  • si votre espace privé inclue le stationnement et l’espace de rangement
  • les désignations cadastrales du stationnement et de l’espace de rangement
  • la quote-part de l’espace commun et sa désignation cadastrale
  • si le stationnement ou l’espace de rangement sont privés ou communs, et s’il y a usage restreint ou non
  • la superficie indiquée au certificat de localisation de la partie privative de la copropriété.

Continuer la lecture

iStock

Copropriété : les questions à poser

Vous acceptez les inconvénients de la vie en copropriété. Vous voici à l’étape de la recherche. Attention! On n’aborde pas l’achat d’une copropriété comme on aborde celui d’une maison.

Voulez-vous une copropriété divise ou indivise? Une copropriété neuve ou existante? Ce sont deux réalités bien différentes. Le logement neuf offre l’avantage d’être ultra moderne. Peut-être même aurez-vous le droit de jeter un regard sur le devis du logement en construction afin d’apporter de nouvelles idées. De plus, les charges d’entretien seront moindres puisque le logement est neuf. Gardez à l’esprit par contre que vous devrez faire affaire avec un promoteur. Parfois, il apporte des changements au dernier moment sans prévenir le futur propriétaire. Il faut se montrer vigilant. Question à poser: devrez-vous payer des droits d’occupation?       Continuer la lecture

iStock

Le côté pratique d’un courtier

Le printemps approche. Pour plusieurs d’entre vous, c’est la course folle vers l’achat d’une première propriété. Justement, pour que la course se révèle moins folle que prévu, il y a une solution: appeler un courtier. La liste des avantages est longue. Voici les principaux.

Si le temps est une denrée rare pour vous, le courtier sera le bienvenu car non seulement il se chargera du gros du travail, mais il opérera en mode accéléré sans brûler aucune des étapes.

Deux angoisses guettent souvent le premier acheteur : le dépassement des coûts et le malheur de tomber sur un vice caché une fois la propriété achetée, ce qui pourrait impliquer des travaux de rénovation non prévus et, peut-être, des complications juridiques. Encore là, le courtier immobilier soutient le premier acheteur en le conseillant afin de réduire les risques.

Le courtier immobilier aide aussi le premier acheteur à mieux gérer son stress. Ce faisant, il lui évite un tas de pièges: décision trop rapide aux conséquences désastreuses, mauvaise connaissance de la loi et des règlements, communication déficiente avec le propriétaire de la maison que le premier acheteur convoite. Continuer la lecture