iStock

Revêtements de sol pour patio

Plusieurs critères doivent être observés avant le choix d’un revêtement de sol pour le patio : résistance, confort, entretien, harmonie avec la déco extérieure de la maison et celle de l’espace récréatif. On vous donne un aperçu des options disponibles.

Le dallage de pierres naturelles sur un lit de sable est très populaire. Le choix ne manque pas : granit, ardoise, calcaire, grès, etc. Ce type de revêtement se marie très bien avec la végétation environnante, surtout si les pierres sont disposées de façon aléatoire. Le look fait très naturel.

On comble les joints avec du sable, des cailloux, de la terre (mélangée à du sable pour éviter l’effondrement). Si possible, évitez d’utiliser le mortier afin de laisser les eaux de pluie pénétrer directement dans la terre. Un bémol : la pierre très poreuse résiste mal au gel extrême. De plus, elle collectionne les taches.

Le pavé de briques sur un lit de sable est également très couru. On pose le revêtement en partant d’un coin pour se diriger vers le centre. Assurez-vous que le segment que vous venez de terminer est au niveau avant d’aborder le segment suivant. S’il y a déficience, on ajoute du sable.

iStock
iStock

Songez à laisser un espace étroit entre chaque brique en guise de joint. Utilisez une corde pour être certain que chaque rangée est parfaitement rectiligne. À la toute fin, frappez chaque brique trop haute avec un marteau en caoutchouc pour uniformiser le tout. Et remplissez les joints avec du sable qu’il faudra compacter. Encore une fois, évitez d’introduire du mortier entre les briques pour laisser les eaux de pluie s’écouler.

Le pavé de bétons ne cède pas sa place. Le choix est varié : dimension, texture, couleurs. Il est devenu très décoratif avec les années. Très confortable pour ceux et celles qui aiment marcher pieds nus. Il s’installe à peu près comme les pierres naturelles et la brique.

Le revêtement de gravier est aussi intéressant à condition de dresser une bordure pour éviter qu’il ne s’éparpille. Tout comme le revêtement garni de copeaux de bois. Un hic : marcher pieds nus n’est pas très confortable.

Le revêtement en carreaux de terres cuites présente un avantage indéniable en matière d’esthétisme, mais attention! L’installation est compliquée et certaines terres cuites peuvent ne pas supporter le gel québécois. Faudra vous informer.

iStock
iStock

Galets et cailloux permettent de dessiner une mosaïque à votre goût. D’autres revêtements sont à considérer, comme  les carreaux de bois naturel.

Nous sommes au Québec, alors assurez-vous que le matériau choisi supporte nos hivers rigoureux. Et n’oubliez pas que, quel que soit votre choix, le revêtement participe à l’ambiance de votre espace récréatif.

 

Photos : Istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *