iStock

Recyclage: beaucoup plus facile

Les interrogations étaient fréquentes. Combien de fois, nous tous, avons-nous entendu la phrase : « Ça se recycle ou pas? » Ou bien : « On va le porter à quel endroit? » Recyc-Québec a simplifié les choses en lançant récemment l’application mobile « Ça va où? ».  

Presque tout y passe, des électroménagers aux pneus en passant par les matériaux de construction. En consultant l’application, vous saurez quoi faire avec chacun des 800 produits auxquels vous aurez accès. C’est gratuit. Suffit de télécharger.  

Avec le temps, les dix secondes d’hésitation devant le bac à recyclage disparaîtront. Si le produit doit être acheminé vers un écocentre ou un dépôt particulier, l’application vous indique l’endroit (un outil GPS est disponible) et les heures d’ouverture. Encore là, l’hésitation sera chose du passé.       

Différents sondages effectués ces dernières années ont montré une certaine frustration des Québécoises et des Québécois face au recyclage. Nous avions parfois l’impression que les règles changeaient d’un quartier à l’autre, dans une même ville. Nous avons tous vu autour de nous des gens jeter des produits dans le bac sans vérifier s’ils étaient recyclables. Souvent par lassitude. L’application mobile « Ça va où? » devrait aider à uniformiser le processus.   

iStock
iStock

En termes de générations, une étude de Recyc-Québec révèle que le réflexe de recycler est plutôt faible chez les 18 à 34 ans, grands consommateurs de téléphones intelligents. C’est là qu’il faut frapper fort.

Restons dans le recyclage. Si vous procédez cette année à des travaux de rénovation, souvenez-vous que la plupart des matériaux devenus déchets sont recyclables.  

Souvenez-vous aussi que vous payez ce qu’on appelle des « écofrais » au moment de l’achat d’un appareil électronique. L’objectif de la politique provinciale : financer la récupération des déchets électroniques. Si vous vous débarrassez d’un appareil, assurez-vous qu’il soit acheminé à bon port. Ainsi, le paiement de vos écofrais aura été rentable.

Pour toute question relative à la récupération et au recyclage, on consulte le site de Recyc-Québec.  

Photos : iStock.com