Des propriétaires mieux protégés

N’importe quel propriétaire peut devenir victime d’une fraude, d’une opération malhonnête ou d’un détournement de fonds de la part d’un courtier. Personne n’est à l’abri, même les plus prévoyants. Excellente nouvelle: l’indemnité maximale passe de 35 000$ à 100 000$.

iStock
iStock

De plus, le délai de recevabilité d’une réclamation passe à deux ans, après la connaissance des faits. C’est ce qu’annonçait récemment l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ).

Nadine Lindsay, présidente et chef de la direction, explique:

« Notre mission exclusive étant la protection du public qui utilise les services de courtage immobilier et hypothécaire, nous nous réjouissons que le gouvernement se soit rangé derrière notre recommandation. L’OACIQ met tout en œuvre pour que ce genre de situation malheureuse demeure l’exception. Si toutefois cela devait arriver, cette hausse de l’indemnisation maximale permettra aux consommateurs lésés d’être encore mieux protégés par la Loi sur le courtage immobilier que nous appliquons. »

L’OACIQ est cet organisme qui protège le public contre des courtiers qui auraient de mauvaises intentions envers leurs clients. Le rôle n’est pas strictement punitif. L’OACIQ travaille en amont en veillant à ce que les courtiers soient le mieux formés possible pour exercer leur métier de façon professionnelle et responsable. Par contre, si un soupçon s’installe face au comportement d’un courtier, l’OACIQ n’hésite pas à enquêter.

iStock
iStock

Nous vous rappelons que tout propriétaire ou aspirant propriétaire désireux de recourir à l’expertise d’un courtier immobilier pour acheter ou vendre une propriété peut consulter le site Web de l’OACIQ pour obtenir de l’information sur le courtier.

L’OACIQ nous informe que le projet de loi 141, appelé à modifier la Loi sur le courtage immobilier, renferme une disposition destinée à augmenter les amendes en matière disciplinaire et pénale à imposer aux courtiers et également en matière d’exercice illégal.  

Photo : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *