Thumbnail for post #18309

Préparation de la maison aux urgences : soyez prévoyant !

Personne n’aime penser aux incendies, aux inondations ou aux tempêtes extrêmes, mais il s’agit malheureusement de menaces réelles auxquelles vous ferez difficilement face si vous refusez de les envisager. La préparation de la maison aux urgences est très important. 

Évidemment, rien ne sert de vivre dans la peur constante d’une catastrophe, voire de la fin du monde. Si vous craigniez sans cesse pour votre sécurité, votre qualité de vie en souffrirait grandement! Prenez simplement le temps d’établir un plan d’évacuation et de créer une trousse d’urgence qui vous permettra d’affronter l’inattendu.

Préparation de la maison aux urgences - les bons gestes - Via Capitale

L’ABC d’une trousse d’urgence

Selon l’organisme Urgence Québec, tout domicile devrait être équipé d’une trousse comprenant le nécessaire pour subsister pendant au moins trois jours. Pour économiser du temps, vous pouvez aussi acheter une trousse déjà préparée auprès de la Croix-Rouge canadienne.

Après avoir rempli un grand sac à dos ou un bac qui est facile à transporter avec les articles listés plus bas, rangez-le dans un endroit facilement accessible et informez tous les membres de la famille de son emplacement.

  • Des photocopies de documents utiles : glissez dans un dossier des photocopies de vos pièces d’identité, cartes d’assurance-maladie, papiers d’assurance, ordonnances de médicament et de lunettes, plans de sécurité et listes de personnes à contacter en cas d’urgence
  • De l’eau potable : prévoyez 2 litres d’eau par jour, par personne, pour une période d’au moins trois jours. Privilégiez les petites bouteilles plus faciles à transporter.
  • De la nourriture non périssable : faites le plein de boîtes de conserve, barres granolas, barres de chocolat, pâtes et céréales alimentaires, beurre de noix, « jerky » de bœuf, lentilles, purée déshydratée… N’oubliez pas de vider le frigo avant de vous tourner vers vos réserves!
  • Un ouvre-boîte manuel
  • Une lampe de poche et des piles : une lampe de poche frontale serait le meilleur choix.
  • Des bougies, des briquets et des allumettes
  • Une radio à piles : sans courant ni signal Wi-Fi, il pourrait s’agir de votre seul moyen d’écouter les nouvelles.
  • Une trousse de premiers soins : pansements adhésifs, compresses de gaze, gants de latex, etc. Lisez les recommandations de la Croix-Rouge ici.
  • Médicaments prescrits et en vente libre : les médicaments prescrits devront sans doute être ajoutés à la dernière minute puisqu’on en possède rarement en réserve.

Les articles suivants ne sont pas nécessaires, mais pratiques :

  • Masques anti-poussière 
  • GPS
  • Boussole
  • Lunettes de soleil et crème solaire
  • Canif
  • Petit coffre à outils
  • Tente, sac de couchage, matelas de sol ou gonflable, couvertures…
  • Réchaud, combustible et ustensiles de cuisine
  • Articles d’hygiène personnelle
  • Bottes de randonnée pédestre
  • Vêtements imperméables
  • Vêtements de rechange
  • Doubles de clés de maison et de voiture
  • De l’argent en petites coupures
  • Articles de divertissement : jeux, jouets, livres, magazines…
  • Articles pour enfant ou bébé, comme des couches ou du lait en poudre
  • Articles pour animaux, comme de la nourriture ou une laisse

Préparation de la maison aux urgences - les bons gestes - Via Capitale

Préparation de la maison aux urgences : le plan d’urgence, souvent oublié

Il est fortement recommandé d’établir un plan d’urgence pour préparer la famille à l’éventualité d’une catastrophe. Votre plan devrait prendre en considération les éléments énumérés ci-bas. Veuillez noter que le site web Préparez-vous offre la possibilité de préparer votre plan d’urgence personnalisé en ligne

Révisez de temps en temps le plan avec votre famille et prenez le temps de bien expliquer à vos enfants comment celui-ci fonctionne. Enseignez-leur comment utiliser le 9-1-1 et créez divers scénarios (accident de voiture, incendie, tremblement de terre, etc.) pour leur apprendre comment réagir.

  • Sorties d’urgence : faites la liste, dessin à l’appui, de toutes les sorties de la maison. Si vous habitez un immeuble, imaginez une situation où l’ascenseur ne fonctionne pas. Dressez également plusieurs itinéraires dans l’éventualité où vous devriez quitter votre quartier en vitesse. 
  • Sécurité à la maison : notez où se trouvent la vanne d’entrée d’eau, la boîte à fusibles et la valve à gaz, et assurez-vous que tous les membres de la famille savent comment les fermer.
  • Lieux de rassemblement : si une catastrophe survient, il y a de fortes chances que tous les membres de la famille ne se trouvent pas tous à la maison : où vous rejoindrez-vous? Faites une liste de lieux de rassemblement sûrs à l’intérieur et à l’extérieur du quartier.
  • Numéros d’urgence : faites la liste des services et organismes utiles : Centre antipoison, clinique, Service météorologique d’Environnement Canada…
  • Personnes à contacter en cas d’urgence : prévoyez également des gens qui n’habitent pas dans le même quartier que vous, car ceux-ci pourraient être touchés par la même catastrophe. Apprenez les numéros par cœur au cas où vous n’ayez pas votre téléphone sur vous.
  • Animaux de compagnie et besoins particuliers : pensez à vos animaux dans la préparation de votre plan d’urgence. N’oubliez pas non plus de prendre en considération toute situation particulière d’un membre de la famille, comme un handicap qui limiterait ses déplacements. 

Vous voilà prêt à toute éventualité. Surtout, restez calme! Il y a de fortes chances que vous n’ayez jamais à vous en servir. Mais mieux vaut prévenir que guérir, non?