iStock

Les préférences de l’acheteur

Tout bon courtier tente dans la mesure du possible de satisfaire son client en répondant à ses besoins et en décelant ses préférences. En matière d’achat, le leader américain de l’immobilier Zillow a publié une étude intéressante en 2017.

Les conclusions:

l’acheteur préfère la visite individuelle et l’inspection par un professionnel de la propriété convoitée. Au bout du processus de décision, le prix et le sentiment de sécurité que dégage le quartier sont les deux facteurs qui priment.

Ces conclusions reflètent en quelque sorte les moyens que l’acheteur préfèrent utiliser quand vient le moment d’explorer une propriété. Elles dévoilent également les facteurs qui influencent la décision de l’acheteur.

Voici la liste des résultats de l’étude de Zillow.

· La visite individuelle (78%)

· L’inspection de la propriété par un expert (78 %)

· L’accès aux données et à l’historique de la propriété (67 %)

· Le plan de la maison (64 %)

· L’évaluation de la maison par le courtier immobilier (54 %)

· Les photographies professionnelles (52 %)

· Que les biens du propriétaire aient disparu (51 %)

· La visite libre (48 %)

· Regarder une vidéo de présentation du mandat (35 %)

· Le home staging de la propriété (33 %)

Autres données intéressantes de l’étude de Zillow :

  • L’acheteur visite en moyenne 7 propriétés avant de fixer son choix, à savoir 3 visites libres et 4 visites individuelles.
  • Plus de la moitié des acheteurs dépose plusieurs offres.
  • L’ordre d’importance des critères de l’acheteur sont les suivants : le prix, la sécurité, la commodité des équipements, l’espace disponible, la disposition du plan au sol, une propriété prête à recevoir le nouveau propriétaire.
  • Les générations X et Y ont un faible pour les propriétés situées près du lieu de travail. Le profil du quartier est également un critère important.
  • La propriété typique a une dimension d’environ 170 m² et possède trois chambres.
  • Les propriétés plus grandes sont courues par les boomers et la génération X, un critère moins important chez les milléniaux et les plus de 64 ans.
  • Les boomers sont ceux qui paient les plus grosses sommes en matière d’achat.

Photo : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page