Thumbnail for post #17952

Poutres et colonnes apparentes : plus tendance que jamais en 2019

Grâce aux poutres et colonnes apparentes, il est maintenant possible de donner ce cachet d’antan à votre maison, sans qu’elle soit nécessairement d’une autre époque… De plus, beaucoup de gens aimeraient retrouver ce même cachet lorsqu’ils sont à la recherche d’une maison.

Poutres et colonnes en bois plein, en bois lamellé-collé, en acier, sans oublier les fausses poutres décoratives; toutes donnent une personnalité à une demeure. Mais au-delà de l’esthétisme, ces divers types de poutres et colonnes offrent une résistance au feu très variable. Voyons un peu…

Un peu d’histoire…

Les anciens quartiers industriels de Montréal et d’autres grandes villes connaissent un changement de vocation radical. En effet, de nombreux bâtiments construits « en gros bois d’oeuvre » au cours de la seconde moitié du 19e et au début du 20e siècle qui abritaient des manufactures, des entrepôts, etc. ont été rénovés et modifiés pour en faire des appartements, parfois très huppés, où les grands espaces intérieurs laissent les poutres et colonnes apparentes.

Référence: www.depositphotos.com

Cachet et résistance 

Les poutres et colonnes en bois plein, qu’elles aient été équarries ou qu’elles soient à l’état brut, comme des troncs d’arbres, confèrent un look de demeure ancestrale ou encore celui d’une cabane au fond des bois.

Ces poutres et colonnes en bois plein ont une très bonne résistance au feu, après près de 60 minutes de combustion une pièce de bois aura brûlé jusqu’à une profondeur approximative de 38 mm (~1 1/2 po). Une pièce de gros bois d’œuvre ne perd que de 10 à 15 % de sa résistance totale sous l’effet de très hautes températures. Le bois a en effet une faible conductivité thermique; il transmet la chaleur 12 fois moins vite que le béton, 250 fois moins vite que l’acier et 1500 fois moins vite que l’aluminium. 

Référence: www.depositphotos.com

Référence: www.depositphotos.com

Tout de bois

De nos jours, nous constatons un regain pour l’utilisation du bois de structure dans la construction des maisons et des édifices commerciaux et institutionnels. Le Code national du bâtiment (CNB) permet dorénavant l’érection de bâtiment à structure de bois pouvant atteindre six étages. Le point faible des structures en bois demeurent les ancrages qui eux sont habituellement en fonte ou en acier…

Poutres et colonnes apparentes : beauté visuelle… et acoustique

La fabrication de poutres et colonnes en bois lamellé-collé, comme le montre les photos ci-dessous, apporte un aspect très chaleureux et dynamique à un intérieur où le bois est apparent. De plus, une autre caractéristique du bois est sans contredit sa qualité acoustique que lui accorde sa structure cellulaire particulière. Il suffit de se rendre à la Maison symphonique de la Place des arts de Montréal ou au Palais Montcalm à Québec pour s’en rendre compte.

Référence: www.depositphotos.com

Référence: www.urbanimmersive.com

Référence: www.depositphotos.com

Référence: www.urbanimmersive.com 

Acier

Les poutres d’acier permettent une plus grande portée, sans colonne. Elles sont recouvertes de gypse ou d’autres matériaux qui leur attribuent un aspect élancé et aérien. Ce type de poutre se retrouve particulièrement dans les constructions d’habitation résidentielles au look plus moderne. L’acier offre une très bonne résistance à la compression. Cependant, comme il est plus vulnérable aux effets d’un incendie, il faut le protéger.

Référence: www.urbanimmersive.com

Référence: www.urbanimmersive.com

Quel que soit le matériau, les poutres et colonnes apparentes ont la cote dans tous les types de décor et la tendance ne semble pas vouloir s’essouffler! 

Référence de l’image principale : https://depositphotos.com