iStock

On rénove quoi?

On rénove pour plus d’espace ou plus de confort. On rénove aussi dans la perspective de vendre sa propriété  rapidement tout en obtenant le prix désiré. Hors de question de rénover à l’aveuglette. Suivez le guide.

  • Il est risqué de courir à plat ventre pour réaliser des travaux majeurs en vue d’une vente rapide. Un gâchis vous attend probablement. Des travaux de quelques centaines ou milliers de dollars feront l’affaire.
  • Revisitez tous les coins et recoins de votre maison et détectez les défectuosités. Vous aurez l’air de quoi si vous négligez de le faire et que le futur acheteur revient accompagné d’un inspecteur en bâtiment? Négliger un tour d’inspection n’est pas la meilleure chose à faire. Et puis, vous aurez beau vendre votre propriété au prix désiré, si le futur propriétaire vous traîne devant les tribunaux pour vices cachés, non seulement vous risquez de voir votre profit fondre au soleil, mais votre qualité de vie en souffrira.
  • Faites face à votre maison et mettez-vous à la place de l’acheteur. La façade est-elle attrayante? La porte d’entrée est-elle impeccable? Une façade négligée signifie propriétaire négligent dans la tête du futur acheteur.
  • Faites le tour de votre propriété à l’extérieur et essayez d’imaginer ce qui risque de déplaire et tentez d’y remédier. Exemple : vous habitez dans un quartier bruyant à cause de la circulation. Informez-vous du coût de l’érection d’un mur végétal ou en matière solide afin d’atténuer le bruit.

  • Si les maisons voisines sont négligées et que le quartier perd des plumes, inutile de mettre beaucoup d’argent dans les rénos dans l’espoir de faire sortir votre maison du lot. Les acheteurs seront rares et vous aurez de la difficulté à obtenir un prix supérieur au prix des propriétés environnantes. Dans ce cas, allez-y mollo avec les travaux.
  • La cuisine et la salle de bain sont les deux pièces les plus importantes. C’est là que l‘acheteur jettera ses regards les plus critiques. C’est là que vous avez de fortes chances de récupérer votre investissement.
  • Les fenêtres sont souvent le talon d’Achille d’une maison. Et elles coûtent très cher. L’acheteur les scrutera à coup sûr. Si elles laissent à désirer et que vous avez décidé de ne pas les améliorer, jouez cartes sur table avec l’acheteur. Sinon, il est toujours possible de les améliorer sans les remplacer.
iStock
iStock
  • Rendez votre sous-sol fonctionnel. Cet espace gagne en popularité. Pour l’esthétique, le futur propriétaire s’en chargera.
  • En général, misez gros sur le pratique et le fonctionnel. La décoration est une affaire trop subjective. Laissez le futur propriétaire décorer à sa manière.
  • Les termes pratique et fonctionnel désignent également une maison sécuritaire et, dans la mesure du possible, efficace en consommation d’énergie.
  • N’oubliez pas que l’être humain est fondamentalement paresseux. Le futur propriétaire risque d’opter pour une propriété qui réclame peu d’entretien. Orientez vos travaux dans cette direction.
  • Le courtier immobilier est un professionnel qui en connaît beaucoup en matière de mise en valeur d’une propriété au moyen de modestes travaux de rénovations. N’hésitez pas à recourir à ses connaissances.

Photos : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page