Thumbnail for post #20167

Ramonage de cheminée : entretien et réglementation

Un foyer au bois est synonyme de cocooning et de bon temps. Qui n’aime pas se prélasser devant un feu et observer les flammes danser? Mais saviez-vous que ce plaisir vient avec des obligations?

L’automne est le moment idéal pour prendre soin de son foyer, principalement de sa cheminée. En effet, son ramonage — qui consiste à retirer la suie, la fumée et les gaz emprisonnés — aura pour effet d’éliminer les mauvaises odeurs qui pourraient en émaner lors des premiers feux cet hiver. Mais ce n’est pas le seul avantage!

Pourquoi ramoner?

Le ramonage sert également à réduire les risques d’incendie. En brûlant, le bois laisse de la saleté tenace et du goudron qui peuvent s’enflammer. Aussi, ces accumulations peuvent causer des intoxications au monoxyde de carbone.

Quand le faire?

Le ramonage doit être effectué tous les ans. Mais si vous allumez des feux presque tous les jours pendant l’hiver, mieux vaut faire un second entretien à la mi-saison.

Puis-je me charger seul de cette besogne?

Il n’est pas recommandé de faire cette tâche par vous-même. Pourquoi? Parce que pour réaliser l’entretien de son foyer efficacement, il ne suffit pas que de brosser : il faut également examiner d’autres composantes comme les systèmes d’évacuation. Ces compétences sont habituellement détenues par un entrepreneur possédant une licence en système de chauffage localisé à combustible solide (consultez le registre à la Régie du bâtiment du Québec pour trouver un expert). Par contre, vous pouvez vous occuper du brossage de la cheminée préalablement à sa visite.

Cheminée Famille

Quelle brosse choisir?

Il existe plusieurs brosses sur le marché, mais celles en polypropylène sont les plus répandues et ne laissent aucun résidu sur les parois. Elles peuvent convenir à presque tous les types de cheminées. Mais si vous possédez une cheminée de maçonnerie, mieux vaut se tourner vers un modèle en acier. Pour une cheminée préfabriquée, le meilleur choix se trouve dans les brosses en acier inoxydable.

Comment faire un bon brossage?

Cela demande de la minutie et du temps. Il faut frotter les parois avec énergie ainsi que les tuyaux de raccordement et les conduits de fumée. Si votre cheminée est récente, il faut aussi retirer les déflecteurs pour les nettoyer. Vous avez encore le guide technique du fabricant? Consultez-le avant de débuter le ramonage.

Qu’en est-il des bûches de ramonage?

On trouve en magasin des bûches de ramonage promettant d’éliminer les résidus et les saletés. Il faut être prudent : elles ne seraient pas suffisantes pour assurer un entretien sécuritaire. En effet, seuls un brossage manuel et un examen visuel permettent de déceler les divers problèmes tels que la corrosion ou les irrégularités.

Nettoyage de la vitre

Maintenant que le brossage et la vérification des composantes sont faits, c’est l’heure de nettoyer la vitre avec du vinaigre blanc, du jus de citron, des cristaux de soude ou de la pierre d’argile. Certains la déposent même au lave-vaisselle à faible température.

Aussi, informez-vous auprès de votre municipalité : certaines ont des règles précises en matière de ramonage. On vous souhaite des moments de grande détente devant votre foyer!

Les images de cet article proviennent de https://depositphotos.com.