Thumbnail for post #18654

La méthode KonMari : pour ou contre?

Même si la popularité de la méthode Konmari a explosé avec l’arrivée de la série Tidying Up with Marie Kondo sur Netflix, elle a d’abord fait l’objet d’un best-seller en 2014, traduit en français sous le titre La magie du rangement. Ça vous dit quelque chose? L’un de vos amis possède certainement l’une des sept millions de copies vendues!

méthode KonMari - Marie Kondo - Blogue de Via Capitale

Référence : Facebook/ Marie Kondo

Le KonMari, c’est quoi?

Comme tout le monde, vous avez sans doute une accumulation (petite ou grande) d’objets dont vous ne vous servez plus. La méthode Konmari propose une purge simple et étalée sur quelques semaines (deux mois maximum) pour désencombrer et optimiser son espace.

Visualisez d’abord votre maison idéale. De quoi rêvez-vous? D’une cuisine rayonnante aux surfaces de travail bien ordonnées? D’une salle de bain qui donne envie de se faire une mise en beauté? D’un bureau lumineux pour travailler à la maison?

Au lieu de ranger pièce par pièce, on suit cinq grandes catégories : les vêtements, les livres, les papiers, le komono (les objets divers du garage, de la cuisine, de la salle de bain…), puis les articles avec une valeur sentimentale. 

Si un objet ne fonctionne plus et n’a plus d’utilité, on s’en débarrasse rapidement. Sinon, on se pose LA question qui, selon cette philosophie du rangement, mettrait fin au chaos qui règne dans nos tiroirs et notre garde-robe : cet objet vous apporte-t-il de la joie? Au lieu de jeter ce qui traîne de façon radicale, on prend le temps de manipuler chaque objet physiquement. Mettez ces articles de côté : ils formeront la dernière étape de votre aventure. 

Chaque chose doit avoir sa place. Autrement, elle traînera toujours! Marie Kondo est une adepte du pliage. La voir plier les vêtements avec précision tient presque de l’origami, mais elle propose des tutoriels simples pour faire comme elle à la maison. Il est surprenant de voir le nombre de pantalons qui rentrent dans un tiroir quand on les plie proprement!

méthode KonMari - Marie Kondo - Blogue de Via Capitale

Référence : Pixabay

Les pour

Le rangement, une thérapie? La méthode Konmari lie étroitement ménage et développement personnel en soutenant l’idée qu’un espace épuré favorise la relaxation et la clarté d’esprit. Ranger serait même une excellente façon de faire face à la déprime, au sentiment de manquer de contrôle sur sa vie ou au deuil. Effectué en groupe ou en couple, le rangement peut même rapprocher la famille.

D’ailleurs, cette méthode possède une valeur spirituelle. Avant le début du processus, on remercie (littéralement!) la maison de nous laisser l’occuper et on promet de lui donner justice. Chaque chose dégage aussi une énergie qui détermine sa valeur dans notre vie. Reconnaître l’essence d’un lieu et d’un objet fait d’ailleurs partie des principes du shinto, un ensemble de croyances japonaises auxquelles adhère Marie Kondo elle-même.

Selon Marie Kondo, le fait de dégager son espace laisserait aussi la place à de nouvelles opportunités, comme la découverte d’un nouveau passe-temps. Bref, le Konmari nous demande de faire de la place pour les choses que nous aimons et de créer un espace qui nous remplit de gratitude et de zénitude. C’est ce qui fait la différence entre une simple propriété et un vrai chez-soi.

méthode KonMari - Marie Kondo - Blogue de Via Capitale

Référence : Productive and Pretty

Les contre

Les détracteurs de Marie Kondo affirment que cette méthode prouve notre besoin de contrôler notre image et de rendre notre vie aussi digne d’être partagée sur Instagram que possible. L’obsession du rangement manquerait de transparence puisqu’elle aurait pour intention de simuler une vie productive et organisée. Une maison impeccable deviendrait un symbole de réussite qui ajoute à l’anxiété de performance.

Ce phénomène toucherait particulièrement les milléniaux de 18 à 34 ans (la génération Y) qui ont grandi sous l’œil scrutateur d’Internet et des médias sociaux. Comme la réussite n’est plus déterminée par des jalons (fin des études, mariage, enfants, achat de propriété, etc.), les jeunes adultes se lancent, tête première, dans l’obsession de réussir sur tous les plans, y compris le domestique. Leur habitat devrait être irréprochable et prêt à être photographié à tout moment. 

Tenir une maison toujours bien rangée où les objets inutiles ne s’accumulent pas peut tenir davantage du rêve pour certains, surtout ceux qui ont un emploi du temps chargé ou des enfants. Pourquoi s’imposer un stress supplémentaire?

Enfin, cette méthode n’est simplement pas compatible avec les goûts de tout le monde. Qu’en est-il des maximalistes qui adorent les débordements de tissus, de tableaux, de plantes et d’articles hétéroclites? Et puis, est-ce tout le monde qui « fonctionne » mieux dans un environnement bien rangé? Que penser de ceux qui se sentent que le désordre créatif énergise? 

Le Konmari nous aide ou nous nuit? À vous de décider pour vous-même!

Référence de l’image principale : Netflix