Thumbnail for post #18043

Grand nettoyage : 15 objets que vous oubliez sans doute de laver (et devriez!)

On a beau planifier son ménage, il y a des objets qu’on néglige à chaque fois! Prenez votre courage à deux mains et attaquez-vous au grand nettoyage. Ces quinze objets ont sans doute grand besoin d’un coup d’éponge! Combien d’entre eux avez-vous lavé au cours des derniers mois? 

Grand nettoyage dans la salle de bain

On y pense peu, mais le contenant à brosses à dents devrait être nettoyé aussi souvent que la toilette puisqu’il s’agit d’un véritable nid à moisissure. Selon une étude conduite en 2011, ce serait même le troisième endroit le plus sale de la maison! Mettez-le dans le lave-vaisselle ou faites-le tremper dans du rince-bouche antibactérien pendant quelques minutes avant de le frotter avec une petite brosse. 

Après chaque utilisation, retirez les cheveux agrippés à votre brosse, ce qui réduira l’accumulation de poussière, de sébum et de résidus de produits coiffants à long terme. Tous les mois, voire toutes les deux semaines, faites-la tremper dans de l’eau et du bicarbonate de soude avant de la rincer et de la faire sécher. Au lieu du bicarbonate, vous pouvez utiliser du vinaigre : dans ce cas, versez quelques gouttes d’huile essentielle dans l’eau pour éviter de transmettre l’odeur à vos cheveux!

S’il y a bien une chose capable de ruiner son bain, c’est de remarquer des taches de moisissure sur son rideau de douche! Il n’y a pas que la moisissure, malheureusement : les bactéries y prolifèrent grâce à la proximité de la toilette et à la saleté qui se dépose au fond de la baignoire à chaque utilisation. Si le rideau est en plastique ou en vinyle, frottez-le avec du vinaigre avant de le mettre à la machine au cycle délicat et, s’il est en tissu, suivez les instructions sur l’étiquette. D’ailleurs, pour prévenir la moisissure, une habitude à prendre : fermer le rideau après la douche pour le laisser aérer!

Pour laver… ou à laver?

Et si, quand vous laviez le plancher, vous aidiez les germes à se propager au lieu de les éliminer? Après chaque utilisation, trempez la tête de la serpillière dans de l’eau coupée avec du vinaigre, de l’eau de Javel ou une solution nettoyante. Faites sécher comme il faut, au soleil si possible. Si la tête est détachable, vous pouvez la nettoyer dans la machine à laver avec de l’eau de Javel ou au lave-vaisselle avec du vinaigre. Néanmoins, peu importe la qualité de votre entretien, la serpillière finira par se dégrader. Si elle se défait ou sent mauvais, c’est le temps de la remplacer.

Laver la machine à laver, un paradoxe? Oui, mais celle-ci a tendance à accumuler des résidus de savon ou de calcaire qui peuvent la détériorer à la longue, sans compter que la rétention d’eau (principalement au niveau du joint d’étanchéité, c’est-à-dire l’anneau de caoutchouc qui selle la porte) crée un milieu propice aux bactéries. Vous aurez besoin d’une tasse de bicarbonate de soude et d’un litre de vinaigre. Pour une machine frontale, mettez le bicarbonate dans le distributeur à détergent et le vinaigre dans le tambour et, pour une machine à chargement par le haut, versez le vinaigre dans le distributeur à détergent et le bicarbonate dans le distributeur à assouplissant. Lavez à l’eau très chaude puis frottez aussi bien que possible avec une éponge. 

Qui l’eût cru!

Les sacs réutilisables sont essentiels au citoyen responsable, mais pas particulièrement hygiéniques. En fait, des études réalisées par l’Institut des plastiques et de l’environnement du Canada (IPEC) prouvent qu’on retrouve dans la plupart de ceux-ci une quantité importante de levures, de moisissures et, chose encore plus inquiétante, de coliformes, soit des bactéries potentiellement dangereuses comme E. coli. Pour éviter de contaminer ses aliments, on les nettoie fréquemment avec du savon et de l’eau chaude; il est aussi recommandé de mettre la viande et le poisson dans des sacs de plastique et de les ranger à part des fruits et des légumes.

Tous les jours, vous manipulez vos clés avec des mains malpropres : une chance que vous ne voyez pas tout ce qui y grouille! Vous pouvez simplement les laver avec de l’eau et du savon à vaisselle. Si elles sont rouillées, frottez-les avec du dentifrice ou un mélange de sel et de jus de citron. Vous pouvez aussi les faire bouillir dans une casserole de vinaigre ou les laisser tremper dans du cola. Des clés propres auront moins tendance à rester coincées, surtout l’hiver!

Vos cartes de débit et de crédit passent de main en main tous les jours. En plus d’être hygiénique, le lavage des cartes aide à prolonger leur durée. En effet, une carte en mauvais état sera difficile, voire impossible, à capter par les lecteurs. Passez doucement une gomme à effacer sur la bande magnétique et la puce électronique de votre carte avant de l’essuyer avec un chiffon propre ou une lingette antibactérienne. Si vous possédez un commerce, vous pouvez aussi acheter des cartes de nettoyage pour entretenir votre lecteur de carte à puce.

Bien assis…

En manipulant la télécommande et les manettes de jeu tous les jours, vous y laissez des cellules mortes, du sébum et des traces de nourriture. Utilisez des cotons-tiges et une brosse à dents pour les frotter avec un mélange d’eau et d’alcool à friction (50/50), et n’oubliez pas de retirer d’abord les piles! Profitez de l’occasion pour nettoyer les touches de votre téléphone et du clavier d’ordinateur de la même façon.

En plus d’être constamment manipulé par des mains malpropres, le volant de votre voiture est abîmé par les rayons du soleil. À la longue, le cuir pâlit et perd de sa souplesse, au point de pouvoir même peler et se craqueler : il est donc important de l’entretenir. Pour ce faire, commencez par le dépoussiérer avant de le laver avec un nettoyant pour cuir, puis lubrifiez-le avec un conditionneur adapté. Laissez le produit pénétrer pendant trente minutes avant d’essuyer l’excès avec une serviette propre. Si vous négligez cette étape, le volant risque d’être glissant, voire dangereux!

Attention à vos oreilles!

Vous vous lavez bien les oreilles, alors pourquoi ne pas également laver vos écouteurs? L’accumulation d’huile, de saleté et de cérumen peut non seulement étouffer le son, mais aussi propager des bactéries et causer une infection. Trempez les chapeaux de silicone ou les coussinets de vos écouteurs intra-auriculaires ou de votre casque d’écoute dans de l’eau savonneuse, puis brossez le grillage avec une brosse à dents aux poils souples et utilisez un trombone et de la gomme bleue pour récolter la saleté restée sous la grille. Nettoyez ensuite avec des cotons-tiges imbibés d’alcool à friction et voilà!

Même si vous changez régulièrement les taies, les oreillers finissent par jaunir et absorber vos odeurs corporelles. Il est donc recommandé de les nettoyer à l’eau froide, au cycle délicat, à la fréquence suivante : deux fois par année pour les oreillers de plumes et à tous les deux mois pour ceux en fibres synthétiques. On ne peut malheureusement pas laver ceux en mousse à mémoire de forme, donc n’oubliez pas de le faire pour leur enveloppe de protection. Enfin, pour les aérer et réduire les allergènes, prenez l’habitude de les exposer de temps en temps au soleil, à l’extérieur.

Un mauvais goût?

Votre cocktail a un arrière-goût de congélateur? Essayez de vous souvenir de la dernière fois où vous avez lavé votre moule à glaçons. Même si vous remplissez souvent les cubes avec de l’eau fraîche, il reste toujours de la glace dans le fond, où elle ramasse les odeurs. Pour en venir à bout, faites fondre la glace sous l’eau chaude puis laissez tremper dans de l’eau avec du bicarbonate de soude; prenez ensuite l’habitude de le passer régulièrement au lave-vaisselle.

Vous voilà fin prêt pour un grand nettoyage en bonne et due forme. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus et à examiner chaque pièce de long en large pour ne rien manquer!

Toutes les images de cet article ont été obtenues via Depositphotos.