Thumbnail for post #17954

Comment attirer les oiseaux sauvages l’hiver?

Les oiseaux qui ne passent pas l’hiver dans les pays chauds ont parfois de la difficulté à trouver un abri ou les graines dont ils ont besoin pour subsister. Pour attirer les oiseaux sauvages, on peut leur fournir une source d’alimentation qui pourrait être essentielle pour leur survie tout en profitant de la beauté de leurs chants et acrobaties! 

Quel type de mangeoire choisir pour attirer les oiseaux sauvages ?

Les oiseaux ne se nourrissent pas tous de la même manière : alors que certaines espèces préfèrent se nourrir en hauteur, d’autres prennent plaisir à picorer le sol. Pour attirer plusieurs espèces d’oiseaux différentes dans la cour, vous pouvez varier la manière dont vous distribuez la nourriture!

Vous pouvez acheter un modèle qui distribue peu à peu la nourriture par de petites ouvertures où se trouvent des perchoirs. Attention à ce que les trous soient assez gros pour ne pas être bloqués par les graines!

Les animaleries vendent aussi des mangeoires avec plateau, au nom équivoque : il est important pour ces dernières d’être pourvues d’un toit aux rebords assez larges pour les protéger de l’eau et l’humidité. 

Les mangeoires en filet, dont les mailles très serrées ne laissent pas les graines s’échapper, sont d’autres options économiques, mais qui ne conviendront qu’aux espèces très souples.

Toutes les mangeoires ont besoin d’être nettoyées et entretenues. Luttez contre la transmission de maladies en nettoyant régulièrement les fientes, les graines détrempées et les restes de nourriture avant qu’ils moisissent.

Référence : https://www.docrafts.com/Projects/diy-bird-feeder/4085384

Quelles graines donner aux oiseaux?

La liste suivante vous permettra de choisir vos graines en fonction des oiseaux que vous espérez voir fréquenter vos mangeoires. N’achetez pas de graines mélangées, qui sont pleines d’agents de remplissage. En plus, les oiseaux font le tri dans le lot et se débarrassent des graines dont ils n’aiment pas le goût, ce qui entraîne beaucoup de gaspillage! 

  • Tournesol : geais, mésanges, sittelles, cardinaux, juncos, roselins, moineaux, gros-becs
  • Alpiste : bruants, chardonnerets, roselins, sizerins, tourterelles
  • Chardon : chardonnerets, sizerins, tarins
  • Colza : chardonnerets, sizerins, tourterelles
  • Carthame : cardinaux, mésanges, moineaux
  • Millet blanc : tourterelles, bruants, juncos, cardinaux, moineaux, perdrix, roselins, sizerins, tourterelles, cailles
  • Maïs : tourterelles, geais, mésanges, pinsons, bruants, juncos, moineaux
  • Arachides : pics, geais, mésanges, chardonnerets, cardinaux, sittelles, moineaux, tarins
  • Amandes : pics, mésanges, sittelles
  • Noisettes : sittelles, mésanges, pics
  • Blé et orge : carouges, gélinottes, perdrix, pigeons, quiscales, tourterelles

Aidez les oiseaux à digérer en étalant un peu de sable ou de gravier au sol. 

Beaucoup de gens oublient que l’eau fraîche peut être très difficile à trouver en hiver, surtout en période de gel. Si vous ne possédez pas de fontaine, un bol ou une bouteille adaptée suffiront, mais n’oubliez pas de casser la glace ou de la faire fondre régulièrement pour permettre aux oiseaux de s’abreuver.

Référence : http://www.thegardenroofcoop.com/search?q=suet+wreath

Quelles sont les friandises préférées des oiseaux?

Les oiseaux raffolent autant du suif de bœuf que nous du bacon! En effet, la consommation de ce gras animal leur permet de faire de formidables réserves d’énergie. Fondu et mêlé à des graines, comme dans cette recette de Ricardo, il devient une gâterie qui attirera les oiseaux sauvages en grand nombre, surtout les pics, mésanges et sittelles. Vous pouvez substituer le suif à d’autres gras, à condition qu’il ne soit pas salé

La plupart des oiseaux se délecteront de vos restes de repas. Là encore, ne leur donnez pas de nourriture salée! Ils se satisferont de choses simples comme des croûtes de fromage ou de la purée de pommes de terre.

Les fruits sont des incontournables, surtout ceux riches en antioxydants comme les raisins, fraises, bleuets et framboises. D’autres fruits populaires comprennent les pommes, poires et oranges, que vous pouvez déposer directement au sol. Pour faire joli et amuser les enfants, vous pouvez confectionner ensemble des guirlandes comestibles à suspendre aux arbres!

Référence : https://www.marieclaire.fr/idees/une-guirlande-de-fruits-secs-pour-les-oiseaux,1129503.asp

Comment choisir une cabane pour oiseaux?

La plupart des oiseaux choisissent de faire leur nid dans les arbres ou les arbustes. Au Québec, seules les espèces suivantes choisiront de s’établir dans une cabane pour oiseaux : l’hirondelle bicolore, l’hirondelle noire, le merle bleu de l’Est, le troglodyte familier, la mésange à tête noire, le moineau domestique et l’étourneau sansonnet. 

Pour les abriter, vous pouvez leur offrir une cabane achetée en magasin ou que vous avez vous-même fabriquée. Pour protéger vos nouveaux amis à plume, choisissez un modèle sans perchoir où pourraient s’installer les prédateurs. Évitez de les surchauffer en optant pour un nichoir fabriqué dans un bois résistant à l’humidité, comme le cèdre ou le pin, peint de couleur pâle pour ne pas trop attirer la chaleur. En plus d’une ouverture de taille adaptée aux espèces d’oiseaux que vous souhaitez attirer, prévoyez des fentes pour le drainage et l’aération. Enfin, n’oubliez pas qu’il vous faudra ouvrir la cabane pour la nettoyer : un toit-couvercle serait parfait.

Vos oiseaux ont besoin d’espace! Observez les oiseaux à distance avec une paire de jumelles puisque vos visites fréquentes risquent de les effaroucher. Gardez également une distance respectable entre chaque cabane pour donner aux familles l’intimité dont elles ont besoin.

Référence : https://www.dreamalittlebigger.com/post/how-to-build-a-birdhouse.html

Comment repousser les indésirables?

On ne s’en sauve pas : les oiseaux attirent les prédateurs et les graines attirent les indésirables. Pour protéger les oiseaux des chats, ratons laveurs et écureuils, installez les mangeoires et nichoirs soient hors d’accès à au moins deux mètres au-dessus du sol et à trois mètres de distance des arbres ou de tout autre endroit d’où ils pourraient se donner un élan.

Cela signifie que la mangeoire ou la cabane sera probablement fixée au bout d’un poteau sur lequel les prédateurs pourraient grimper. Rendez-leur la tâche difficile en choisissant un poteau de métal lisse ou en glissant celui-ci dans un tuyau de PVC. Vous pouvez aussi enduire le poteau d’huile pour le rendre glissant. Vous pouvez aussi installer du grillage à poule autour de vos cabanes ou à leur entrée, ce qui empêchera les chats d’y mettre la patte.

Choisissez une mangeoire avec protection contre écureuils ou achetez un pare-écureuils à ajouter au nichoir ou à la mangeoire. 

Si la menace vient de votre propre chat, attachez une clochette à son collier. Lorsqu’il partira à la chasse, celle-ci alarmera les oiseaux qui auront le temps de s’enfuir.