Thumbnail for post #18217

Location de condo : ce que vous devez savoir

Comme plusieurs propriétaires d’unité de condo, vous avez peut-être envie de louer votre condo

Les motivations sont nombreuses : vous voulez profiter d’un revenu d’appoint? Vous voulez rentabiliser votre investissement? Vous devez déménager, mais ne voulez pas vendre à la baisse ou n’avez pas de temps à consacrer à la vente? Peu importe les motifs de votre décision, vous devrez suivre de nombreuses règles pour louer votre copropriété conformément à la loi.

Référence : MasterTux sur Pixabay

Location de condo à long terme

La première chose à faire pour louer à long terme, c’est consulter votre convention de copropriété. La plupart des déclarations imposent des conditions à la location d’une unité de condo, mais la plupart d’entre elles vont de soi. Ainsi, vous avez sans doute le droit de louer pour une période de douze mois au minimum, avec bail. Vérifiez pour en être certain puis, une fois que vous aurez trouvé un locataire, remettez ses coordonnées à votre syndicat de copropriété.

En tant que propriétaire du condo, vous aurez la responsabilité de votre locataire, c’est-à-dire que vous devrez vous assurer que celui-ci respecte les règles de l’immeuble et ne nuit en rien à la qualité de vie des autres habitants de l’immeuble. Si votre locataire endommage quoi que ce soit, qu’il s’agisse de l’immeuble, des autres condos ou des espaces communs, vous aurez la responsabilité de faire les réparations nécessaires à vos frais. Évidemment, au moment de dresser votre budget, n’oubliez pas que vous devrez gérer tout incident qui empêche votre locataire de jouir des lieux, qu’il s’agisse d’un problème de plomberie ou de quoi que ce soit. 

Vous devrez prévenir votre assureur et vous munir aussi d’une assurance responsabilité civile. Quels autres frais devriez-vous prévoir? En tant que propriétaire, vous continuerez de payer les taxes municipales et scolaires, en plus de votre hypothèque. L’évaluation municipale pourrait aussi être révisée à la hausse pendant la période de location. Et, bien sûr, le revenu que vous retirerez de cette location sera imposable.

Référence : TeroVesalainen sur Pixabay

Qu’en est-il d’Airbnb?

La plateforme Airbnb permet aux propriétaires de louer leur propriété à des voyageurs pour une courte période déterminée et, si vous habitez une grande ville touristique comme Québec ou Montréal, il peut s’agir d’une solution particulièrement lucrative. Il faut toutefois s’occuper du nettoyage et continuer de payer les frais de chauffage, d’électricité et d’Internet. D’ailleurs, personne ne louera un logement vide : vous devrez préalablement le meubler et fournir la literie.

En revanche, certaines copropriétés interdisent ce type de location non seulement en raison du va-et-vient qu’elle entraîne, mais aussi en raison du risque que les locataires soient bruyants ou irrespectueux. Certains immeubles interdisent par exemple la location d’un condo pour une période inférieure à un an. D’autres règles encadrent cette pratique. Ainsi, si vous avez l’intention de louer votre condo régulièrement, vous devrez détenir un permis d’hébergement touristique. Le condo à louer doit aussi se trouver dans une zone commerciale : une demande d’attestation obligatoire à la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ) vous dira si le zonage de votre copropriété vous donne le droit d’en offrir la location à courte durée.

Certains propriétaires font fi des règles et louent tout de même leur propriété de manière clandestine, au risque de devoir payer des amendes substantielles s’ils se font prendre. Celles-ci peuvent effectivement aller jusqu’à 25 000 $!

Alors, louerez-vous à court ou à long terme? Quelle que soit votre décision, assurez-vous de respecter les bonnes règles!

Source de l’image principale : MichaelGaida sur Pixabay