iStock

Des idées de rangement

Chaque année revient le problème du rangement, surtout quand l’hiver approche. Nous vivons dans une société matérialiste. Les biens s’accumulent. Voici quelques idées glanées ici et là.

Le bouquin Désencombrez votre maison est particulièrement complet. Il aborde la psychologie du rangement en reliant le tempérament et le mode de vie d’une personne à la méthode de rangement qui lui convient. Il décrit le caractère de celui ou celle qui accumule, du compulsif au sentimental en passant par le technophile.

iStock
iStock

Chaque pièce de la propriété est passée au peigne fin, y compris l’entrée. Les idées abondent. Exemple: une banquette s’étirant le long d’un mur avec espaces en-dessous pour ranger chaussures et autres objets. Au-dessus de la banquette, une étagère munie de crochets est fixée au mur. Manteaux et sacs se pendent aux crochets qui se trouvent sous la tablette. Sur la tablette s’alignent des paniers de vannerie pouvant accueillir divers objets. Le mur entier est exploité. Aucune perte. Très efficace pour l’entrée.

iStock
iStock

Autre exemple d’un mur exploité à son maximum : une banquette se prolongeant le long de la table à manger. Au-dessus de la banquette s’étend une tablette sur laquelle reposent des livres. De chaque côté, des espaces de rangement renfermant de la vaisselle décorative forment deux colonnes, du sol au plafond.

Notre coup de cœur: un vélo suspendu dans les airs au moyen d’une tablette de bois dans laquelle il s’insère. Comme s’il se pendait à des crocs. Bien sûr, d’autres objets s’accumulent sur la tablette.

Le bouquin 500 idées déco rangement  associe l’espace de rangement au design le plus créatif. C’est une preuve éclatante comme quoi on peut faire place au pratique sans sacrifier l’esthétique. L’auteur visite chaque pièce de la maison. Même le placard est design.

Notre coup de cœur: une plateforme se déployant au-dessus de la cuisine pour recevoir tableaux, livres et autres objets. On dirait un toit.

Vu quelque part : une étagère de bois se pendant littéralement aux crochets d’une cimaise de bois fixée au mur par une attache souple. Rien ne touche le sol. Tout est suspendu. Fallait y penser!

N’oubliez pas une règle importante. Toute étagère suspendue au-dessus du sol peut jouer le rôle de cloison entre deux pièces.

Si vous êtes sans cesse à la recherche de nouvelles niches de rangement, parcourez le blogue de Via Capitale. Les idées sont nombreuses.

Références

  • Désencombrez votre maison, 200 trucs et astuces, Geralin Thomas, Les Éditions de l’Homme, 2016, 174 pages
  • 500 idées déco rangement, Lodi, 2014, 253 pages

Photos: istock.com