Archives pour l'étiquette SCHL

De l’argent pour rénover les chambres

J’ai habité des maisons de chambres pendant plusieurs années. Toujours aimé l’ambiance. Même en voyage. Les échanges de souvenirs et d’informations, le partage de matériel, les conversations tard la nuit.

Je sais qu’à Montréal une association est née pour convaincre les autorités de procéder à la restauration des plus belles maisons de chambres de la région métropolitaine. Certaines d’entre elles tendent à disparaître. Aux yeux de l’association, les maisons de chambre font partie de notre patrimoine immobilier.[……]

Read more

L’appartement accessoire : un nouveau venu?

Cen’est pas tellement loin de la maison intergénérationnelle. En fait, on dirait le même concept mais défini différemment. Je suppose que cela dépend des critères que l’on fixe.

Il y avait belle lurette que je n’avais pas fréquenté le site de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL). Et je suis tombé sur le concept de l’appartementaccessoire.

Voici la définition de la SCHL: « Unappartement accessoire est un logement autonome situé à l’intérieurd’une maison, ou adjacent à celle-ci, qui est séparé de l’habitationprincipale. C’est pourquoi l’appartement accessoire doit posséder sapropre cuisine et sa salle de bains ainsi qu’une entrée indépendante. »[……]

Read more

Un contrôle des loyers est réclamé

Fallait s’y attendre! Les associations de propriétaires réclament uneaugmentation substantielle des taux de loyers, mais le son de cloche est biendifférent du côté des associations de défense des locataires. Pour elle, lemessage est clair : il faut geler les taux.

« Les loyers ont déjà trop augmenté à la faveur de lapénurie de logements locatifs des dix dernières années. Il faut contester leshausses! » lance le coordonnateur du Front d’action populaire en réaménagementurbain, François Saillant.[……]

Read more

Gaz dangereux au sous-sol

Loin de moi l’idée de vous faire paniquer. Le gaz est rare, provient principalement de la désintégration du radium dans la terre et s’éparpille dans l’atmosphère à faible dose. De plus, sa durée de vie est courte.

Par contre, s’il s’accumule dans un espace clos, comme le sous-sol ou la cave d’une maison, le gaz devient un danger. Radioactif, il peut provoquer le cancer, surtout celuidu poumon. Les scientifiques ont les deux yeux sur ce gaz depuis l’incident de la centrale nucléaire de Limerick en Pennsylvanie.

Le gaz s’appelle le radon.[……]

Read more