Archives pour l'étiquette Paris

Création musicale à la maison

[caption id="attachment_10543" align="alignright" width="360"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

Récemment, j’ai parcouru l’album de famille de la chanteuse française France Gall.  Celle qui chantait: «Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école, c’est ce sacré Charlemagne, sacré Charlemagne!»

Comme il est écrit à l’endos, ce n’est pas un livre en soi, c’est un album de famille. Et c’est vrai. Si vous aimez les albums de famille, vous serez ravi.  On a vraiment l’impression d’entrer dans un coin de l’intimité de la chanteuse.  Feuilleter l’album est très agréable et même relaxant.

France Gall partageait la vie de Michel Berger qui a écrit la musique de l’opéra-rock Starmania et aussi celle de La légende de Jimmy dont le parolier est Luc Plamondon. Berger est mort en pleine gloire à l’âge de 45 ans.

France Gall et un copain du couple racontent au lecteur la vie de Berger à travers des souvenirs et des photos, exactement comme si nous étions autour d’une table avec eux. J’ai parcouru l’album «d’une traite». Un moment très spécial.[……]

Read more

La Russie et l’Égypte au coin de la rue

Combien de Québécois et de Québécoises prennent l’avion chaque année pour Paris? Ils sont nombreux, sans doute. Jusqu’à tout récemment, Paris figurait parmi les villes les plus visitées au monde. Les touristes viennent des cinq continents et plusieurs d’entre eux ont fait de Paris leur seule destination au fil des années.

[caption id="attachment_8868" align="aligncenter" width="583"]Place_du_Caire-Tangobaso-WIKIPEDIA-inusite Place_du_Caire de Tangobaso sur Wikipedia[/caption]

[……]

Read more

Dehors la visite!

Étudiant, j’ai habité un petit appartement dans le comble d’une maison, rue Lincoln à Sherbrooke. Un réduit ou presque. Une pièce seulement. Et la salle de bain était trop petite pour deux personnes. Mais, les jours de beau temps, la lumière inondait l’appartement.

[caption id="attachment_8156" align="aligncenter" width="480" caption="Petits appartements entourant l'Église du Val de Grâce (Wikipedia CCAS (Pline)"][/caption]

Plus tard, en couple cette fois, j’ai loué un deux et demi, toujours à Sherbrooke. C’était ce qu’on appelle un «demi sous-sol». Chacune des deux pièces possédait une fenêtre qui donnait sur un grand parc vert. Des enfants jouaient dans ce parc tous les jours. Nous n’avions pas l’impression de vivre dans un deux et demi, mais bien dans un trois et demi, la troisième pièce étant le parc. Inutile de vous préciser les dimensions de cette troisième pièce; elle était immense.

Je n’ai que des beaux souvenirs de ces deux appartements minuscules, même si j’avais été obligé de m’y soumettre. La première fois, c’était faute d’argent vu ma condition d’étudiant, la deuxième par besoin de solitude en vue de l’écriture d’un roman.

Remarquez les deux raisons de choisir un petit logement: la pauvreté ou le besoin de solitude. Existe-t-il une troisième raison? Apparemment que oui.[……]

Read more

Une maison voyage de Paris au cœur de la jungle

Il y a l’homme de fer (série de télé américaine), la Dame de fer (Margaret Thatcher), le rideau de fer, les portes de fer (gorge sur le Danube). L’immobilier n’est pas en reste puisqu’il nous offre la maison de fer.

La «Casa de fierro»  se trouve en pleine jungle, dans les rues de la ville d’Iquitos au Pérou. Les murs, le plafond et le balcon sont en fer. D’autres alliages de métaux auraient été utilisés.

La longue galerie, qui fait toute la façade, et les nombreuses arcades permettent de mieux ventiler l’immeuble aux prises avec les chaleurs tropicales. Le guide de voyages Ulysse décrit la maison comme une bâtisse étrange. Difficile de le contredire. L’architecture est plutôt banale. C’est l’aspect du fer qui donne à l’immeuble un cachet particulier.

La légende veut que le bâtiment soit la première maison préfabriquée érigée dans les deux Amériques. Comment s’est-elle retrouvée au cœur de la jungle? Et d’où provient-elle? L’histoire est plutôt rocambolesque.[……]

Read more

Maisons uniques au cœur de Paris (suite et fin)

Place au deuxième coup de foudre d’Anabel lors de son séjour de trois semaines à Paris. Après la rue du square Montsouris, voici la rue Mouzaïa qui, selon Anabel, vaut le détour.

[caption id="attachment_10333" align="alignleft" width="206"]La villa de la Renaissance. Paris. Wikipedia La villa de la Renaissance. Paris. Wikipedia[/caption]

Sachez que notre voyageuse est éprise de tout ce qui concerne l’habitation et l’immobilier. Y compris l’architecture.
Anabel déambulait dans le quartier d’Amérique, situé dans le 19e arrondissement, lorsque un groupement de maisonnettes colorées lui a sauté aux yeux. Elle nous raconte : «On m’avait dit d’aller dans ce quartier, mais sans fournir trop d’explications. J’ai marché sur la rue Mouzaïa sans trouver quelque chose d’attirant. Je me demandais pourquoi j’étais là.

«Lorsque j’ai croisé ces petites rues appelées «villas», pleines d’une végétation dense et super verdoyante, je n’ai pas osé m’y aventurer tellement j’étais convaincue qu’il s’agissait de chemins privés. Puis, les passages se sont multipliés, piquant ma curiosité. Et ce fut l’éblouissement! »[……]

Read more