Archives pour l'étiquette Montréal

Les ventes résidentielles ont fracassé un record en ce qui a trait à un troisième trimestre en affichant une hausse de 5% au dernier trimestre comparativement à la même période en 2017. Il s’agit d’une 17e hausse trimestrielle consécutive.

[caption id="attachment_15984" align="alignleft" width="1259"]iStock iStock[/caption]

Les analystes de la FCIQ avaient vu juste en déclarant à la fin de l’année dernière qu’aucun ralentissement n’était sur le radar pour 2018. Nous sommes entrés dans le dernier trimestre et le volume de transactions ne montre aucun signe de faiblesse. La situation risque d’être différente en 2019.

Voici d’autres statistiques tirées intégralement du communiqué de presse de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) et provenant de la banque de données Centris. Remarquez les fortes hausses à Baie-Comeau et dans la région du Bas-du-Fleuve.[……]

Read more

Dans un mois, ce sera la rentrée collégiale et universitaire. Étudiantes et étudiants se lanceront à la recherche de logements abordables. Se tourneront-ils vers les personnes âgées pour cohabiter?

En 2015, l’organisme L’UTILE rendait publique la première étude de marché métropolitaine sur le logement étudiant, intitulée Étude de marché sur le logement étudiant abordable.

Conclusions:[……]

Read more

Le contraste est frappant. Depuis janvier, les ventes résidentielles accumulent des records au Québec. À l’échelle du pays, les ventes remontent pour la première fois, mais on refuse de s’emballer.

Récemment, l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) annonçait une hausse de 4,1% de mai à juin. Les analystes de l’ACI croient que la simulation de crise pour les acheteurs relâche tranquillement son étreinte. Il y a donc lueur d’espoir.

Par contre, les ventes non désaisonnalisées ont baissé de 10,7 % par rapport à juin 2017.

Déclaration de Gregory Klump, économiste en chef:[……]

Read more

Le resserrement de l’accès à l’hypothèque a pris différentes formes ces derniers mois. Or, au Québec du moins, les transactions immobilières ne dérougissent pas. Le ralentissement prévu ne s’est pas produit, même si certains aspirants propriétaires se sont vus obligés de modifier leur stratégie.

L’automne dernier, les membres de l’Association nationale de l’industrie hypothécaire du Canada (ANIHC) ont rencontré plus de 50 députés et hauts fonctionnaires à l’intérieur de deux jours. L’objectif : sensibiliser les élus et administrateurs aux conséquences néfastes que pouvait provoquer un resserrement hypothécaire.[……]

Read more

Pourquoi le marché immobilier au Québec se porte bien comparativement au reste du pays? Comment tirer profit du marché en 2018? Pourquoi, depuis très longtemps, le logement locatif coûte-t-il moins cher à Montréal qu’à Toronto? Pour ou contre la gentrification d’un quartier à Montréal?

[caption id="attachment_16615" align="aligncenter" width="601"]iStock iStock[/caption]

L’édition d’avril 2018 du magazine L’Actualité fournit sa part de réponses à toutes ces questions à partir d’analyses menées par des observateurs et des spécialistes du marché immobilier.[……]

Read more

Selon les estimations les plus récentes de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), les Québécois avaient davantage d’argent en main à la fin de 2016, alors que l’économie était en pleine croissance. Vu le sommet atteint par l’économie l’an dernier, gageons que 2017 s’est terminée sur une note aussi positive.

C’est que, selon l’ISQ, le revenu disponible par habitant a progressé de 2,7%, en dollars courants, en 2016. Pendant la même période,  l’indice implicite de prix des dépenses de consommation finale des ménages a connu une hausse de 0,7 %. Si on fait le calcul, on se retrouve avec un surplus de 2% du revenu disponible par habitant par rapport aux dépenses.[……]

Read more