Archives pour l'étiquette installation

Mettez votre vie à l’abri

Lorsqu’on entreprend des rénovations, l’électricité est parfois reléguée au rang de détail. Pourtant, il est important de garder la distribution électrique de votre résidence en santé en faisant appel à un professionnel.

[caption id="attachment_12228" align="alignright" width="580"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

Sachez que les années qui s’écoulent, les rénovations qui s’accumulent et les travaux effectués par des personnes non qualifiées peuvent mettre en péril les installations électriques de votre maison.

La rénovation de votre demeure est l’occasion idéale de procéder à l’inspection de l’installation électrique.

D’abord, il faut repérer le disjoncteur qui alimente votre pièce. Si votre projet implique d’ouvrir les murs ou le plafond, vous pouvez en profiter pour vérifier l’état du filage et détecter les vices cachés.

Soyez vigilant: la gaine qui entoure les fils ne doit pas être coupée, écrasée, percée ou même s’effriter. S’il reste des matériaux de l’ancienne dérivation (circuit composé d’un disjoncteur, filage et dispositifs électriques), assurez-vous que ces matériaux soient enlevés ou qu’ils restent hors tension.[……]

Read more

Un vrai plancher de bois ou presque

De nos jours, il n’est plus nécessaire de choisir le bois-franc en guise de revêtement au sol pour jouir de sa belle apparence. D’autres options procurent le même effet. L’une d’entre elles est le plancher de bois d’ingénierie.

Ce plancher se compose de deux parties superposées: la base et la couche supérieure.

Généralement, la base renferme au minimum trois couches de matériaux. Cela peut être le contreplaqué, le panneau de fibre et le bois. Plus le nombre de couches est élevé, plus le plancher reste intact. Il risque moins de se modifier sous les changements de température et les variations du taux d’humidité.

[caption id="attachment_11685" align="aligncenter" width="580"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

La couche supérieure, appelée placage, est en bois naturel. Une multitude d’essences s’accordent aux décors les plus variés. L’apparence du plancher est identique à celle du plancher de bois-franc.

Le placage est habituellement d’une épaisseur de 0,6 mm à 4,5 mm, et même plus dans certains cas. Si la couche supérieure de placage dépasse 3,5 mm d’épaisseur, il y aura possibilité de la poncer et de la vernir. Elle absorbera plus facilement l’usure du temps.[……]

Read more

À propos des papiers peints

Voici une description de différents types de papier peint et des conseils d’installation.

Le papier peint traditionnel est une reproduction répétitive d’un motif à chaque 10 à 27’’ (25 x 68 cm). Une murale de papier peint est formée de laizes qui se chevauchent et forment un seul motif pouvant atteindre 36 pieds de largeur (près de 11 mètres), selon Muralunique.com.

[caption id="attachment_10583" align="aligncenter" width="600"]Roc du Bouclier canadien de Donn Petelka. Muralunique.com Roc du Bouclier canadien de Donn Petelka. Muralunique.com[/caption]

Pour une même grandeur, les prix des murales varient entre 100 $ et 1000 $ selon la qualité du papier et de la colle. Muralunique nous décrit quatre types. [……]

Read more

Pleins feux sur le foyer mural

[caption id="attachment_9713" align="alignleft" width="300"]iStockphoto LP iStockphoto LP[/caption]

Rien ne me plaît davantage, par une soirée froide d’hiver, que de m’installer devant le foyer au sous-sol avec un bon livre. Et un petit verre de porto. Admirer les flammes me comble de paix.

Mon amie Élizabeth partage ce plaisir simple avec moi. S’étant acheté une maison il y a quelques années, elle a préféré un foyer au gaz plutôt qu’au bois comme le mien.  Une bombonne de gaz située à l’extérieur de la maison  alimente le foyer. L’installation est  moins onéreuse car il n’est pas nécessaire de recourir à une cheminée lorsque le foyer est adossé à un mur extérieur. Le conduit d’évacuation traverse alors  directement le mur.  Et le plaisir de voir danser le feu est au rendez-vous. [……]

Read more

Le lambris, ce n’est pas sorcier

[caption id="attachment_8995" align="alignleft" width="383"]Lambris Chambre ISTOCKPHOTO renovation iStockphoto LP[/caption]

L’installation de cimaises, de plinthes larges, de quarts-de-rond et de lambris donne une allure champêtre qui s’harmonise très bien avec l’intérieur d’une vieille maison. Et, contrairement à ce que prétend la croyance populaire, le travail se fait assez aisément.

Plusieurs points doivent par contre être pris en considération afin d’augmenter la qualité de l’installation et améliorer l’aspect final du lambris. Ce faisant, on s’assure que le nouveau décor traversera bien le temps. Cela s’appelle joindre l’utile à l’agréable.

Le lambris étant un matériau vivant, il est primordial de tenir compte du taux d’humidité de la pièce. Le bois prendra de l’expansion ou se rétractera au fil des saisons. Il faut donc doter le lambris récemment acheté d’un taux d’humidité semblable à celui de la pièce qui l’accueillera. Pour y parvenir, on laisse les emballages de lambris traîner dans la pièce pendant quelques jours avant d’entreprendre les travaux.

Assurez-vous de bénéficier d’un fond de clouage adéquat. Si le mur est nouveau, l’installation de fourrures de bois perpendiculaires au lambris s’avère idéale, selon l’orientation désirée évidemment. Si le mur a déjà bénéficié d’un recouvrement, l’utilisation de point de colle est recommandée si l’on veut s’assurer que la pose soit solide. [……]

Read more