Archives pour l'étiquette infiltration d’eau

Les murs se fissurent, les portes coincent


J’étais en visite chezune amie dans l’Estrie la fin de semaine dernière lorsque j’ai levé le regarden sortant de la maison.

Oups! Que de neige accumulée!  Sans compter que le toit esttrès, très, très incliné. Ces amoncellements de neige et de glace m’onttoujours fait peur car n’importe quel visiteur se pointant à l’entrée peutrecevoir une tonne de brique blanche sur la tête. Qui sera le responsable? Lepropriétaire de la maison.[……]

Read more

Neige sournoise sur les toits

Févriernous a rattrapés. Habituellement, janvier est le mois des gros froids etfévrier le mois de la neige qui s’accumule. Plus février avancera, plus il yaura de la neige (en principe) et plus la température s’adoucira. Ce qui veutdire : excès d’humidité et infiltrations d’eau par le toit.

L’Associationprovinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) nous donne unepluie de conseils pour mettre les propriétaires à l’abri des mauvaisessurprises.  [……]

Read more

Méfiez-vous du petit monstre tapi dans un coin

Vous avez sûrement enmémoire l’histoire terrifiante (le mot est faible) de la maison de Maskinongéqu’on devra brûler en dernier recours. Quand il faut porter un scaphandre oupresque avant d’entrer parce que le bâtiment est devenu toxique, c’est que lamaison est condamnée. La propriétaire n’a pas le droit de sortir quoi que cesoit. Il ne lui reste que son alliance et son sac à main, selon le Journal deMontréal. La cause : l’invasion d’un champignon appelé la mérule pleureuseprovoquée par des infiltrations d’eau à répétition.

Le magazineProtégez-vous consacre plusieurs pages de son édition de janvier 2011 à cespetits monstres qui dorment tranquillement dans le vide du toit, sous un tapisou même dans un coin derrière un meuble : les champignons ou moisissurescausés par un excès d’humidité ou une infiltration d’eau, sournoise la plupartdu temps. [……]

Read more