Archives pour l'étiquette génération Y

Terrains de golf pour courtiers

La sonnette d’alarme a été tirée il y a près de vingt ans. Des observateurs de l’univers du golf avaient noté que les inscriptions s’essoufflaient. Certains propriétaires de terrains commençaient à se montrer inquiets. Aujourd’hui, plusieurs clubs de golf ferment leurs portes. Pour les courtiers immobiliers, ce sont de nouveaux bâtiments qui s’ajoutent dans leurs carnets de vente.

[caption id="attachment_14336" align="aligncenter" width="600"]iStock iStock[/caption]

Le déclin de l’industrie du golf est en partie attribuable aux circonstances démographiques. Autrefois un sport réservé à l’élite, le golf a été démocratisé par les boomers. Il est devenu accessible à la classe moyenne, d’où la ruée vers le golf à l’époque.

Sauf que les membres de la génération X n’ont pas suivi, les membres de la génération Y encore moins. Plusieurs explications ont été avancées: [……]

Read more

Les taux d’intérêt resteront bas

[caption id="attachment_14344" align="alignright" width="320"]iStock iStock[/caption]

C’est rare qu’un gouverneur de la Banque du Canada se prononce aussi clairement. Aux yeux du gouverneur actuel Stephen S. Poloz, les taux d’intérêt ne sont pas près de remonter.

Rappelons que c’est la Banque du Canada qui fixe les taux au pays. Les institutions bancaires suivent sa ligne directrice.

Poloz a profité d’un discours tenu récemment devant l’Association des économistes québécois, le Cercle finance du Québec et CFA Québec, pour prévenir les Canadiens qu’ils devront apprendre à vivre avec des faibles taux d’intérêt.

Pour les futurs acheteurs et les propriétaires appelés à renouveler leur hypothèque, c’est une très bonne nouvelle. Surtout pour les plus jeunes parmi eux, les membres de la génération Y qui, petit à petit, viennent grossir les rangs des acheteurs potentiels.[……]

Read more

Les jeunes ont besoin d’aide

Les jeunes d’aujourd’hui ont-ils plus d’argent que les boomers à leur âge? C’est un débat qui fait rage chez nous depuis trois ans. D’un côté, deux boomers de 57 ans; de l’autre, une jeune fille de la génération Y (post-boomers), âgée de 32 ans.

Si les jeunes ont plus d’argent, en toute logique, il leur est plus facile de s’acheter une maison que les boomers à leur âge. En tout cas, ce ne serait pas plus difficile.

Si les jeunes (18 à 34 ans) ont moins d’argent que les boomers au même âge, nous n’avons qu’à leur souhaiter bonne chance. Ils ne sont pas près de devenir propriétaires. Le Québec gardera encore longtemps sa réputation de «province de locataires».

[caption id="attachment_13817" align="aligncenter" width="600"]iStock iStock[/caption]

Selon de nombreux sondages publiés sur le sujet dans les trois dernières années, les jeunes d’aujourd’hui feraient autant d’argent, sinon plus, que les boomers à leur âge. La différence est…[……]

Read more

iStock

Des données précieuses pour le courtier

Parmi les jeunes de 18 à 34 ans, 46% projettent d’acheter une maison au cours des cinq prochaines années, 83% d’entre eux savent exactement ce qu’ils veulent, mais beaucoup d’entre eux n’auront pas les reins assez solides financièrement pour passer à l’action.

Pourquoi veulent-ils une maison? Pour une meilleure qualité de vie (60%), pour ne plus être locataire (58%) ou pour un investissement à long terme (50%).

Veulent-ils une maison existante ou neuve (premier occupant)? 59% choisissent la première option, 24% pour la deuxième. Une proportion de 17% se dit indécis.

Se préparent-ils à accumuler leurs mises de fonds? [……]

Read more

Les post boomers achèteront plus tard

Les membres de la génération Y sont bien conscients que, plus ils attendent avant d’acheter leur première propriété, plus le prix à débourser sera cher. Or, ça ne les énerve à peine. Ils préfèrent faire preuve de patience au lieu de se précipiter, le temps de ramasser leurs sous.

C’est la conclusion principale d’un sondage réalisé au profit de BMO Banque de Montréal du 14 au 17 mars, à la grandeur du pays, chez les 19 à 35 ans.

[caption id="attachment_13683" align="aligncenter" width="600"]iStock iStock[/caption]

À en croire Damon Knights, directeur général aux produits de financement à l’habitation, les post boomers sont logiques avec eux-mêmes. Il explique: «Nos jeunes clients connaissent bien leurs placements et se soucient de leur croissance. C’est également vrai en ce qui a trait à l’immobilier. Les post-boomers accordent davantage d’importance aux rendements liés à l’achat d’une maison qu’aux actifs incorporels, et ils analysent de façon réfléchie la façon dont ils peuvent tirer leur épingle du jeu dans le contexte immobilier actuel. Un spécialiste – prêts hypothécaires peut les conseiller à l’égard de tous ces facteurs. »

Des données plus précises éclairent le tableau.[……]

Read more