Archives pour l'étiquette ACI

Le contraste est frappant. Depuis janvier, les ventes résidentielles accumulent des records au Québec. À l’échelle du pays, les ventes remontent pour la première fois, mais on refuse de s’emballer.

Récemment, l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) annonçait une hausse de 4,1% de mai à juin. Les analystes de l’ACI croient que la simulation de crise pour les acheteurs relâche tranquillement son étreinte. Il y a donc lueur d’espoir.

Par contre, les ventes non désaisonnalisées ont baissé de 10,7 % par rapport à juin 2017.

Déclaration de Gregory Klump, économiste en chef:[……]

Read more

Pourquoi le marché immobilier au Québec se porte bien comparativement au reste du pays? Comment tirer profit du marché en 2018? Pourquoi, depuis très longtemps, le logement locatif coûte-t-il moins cher à Montréal qu’à Toronto? Pour ou contre la gentrification d’un quartier à Montréal?

[caption id="attachment_16615" align="aligncenter" width="601"]iStock iStock[/caption]

L’édition d’avril 2018 du magazine L’Actualité fournit sa part de réponses à toutes ces questions à partir d’analyses menées par des observateurs et des spécialistes du marché immobilier.[……]

Read more

Le prix moyen des résidences au Québec devrait augmenter de 2,1% en 2016, estime l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) après avoir révisé ses prévisions en termes de ventes résidentielles pour les années 2016 et 2017.

[caption id="attachment_14300" align="aligncenter" width="600"]iStock iStock[/caption]

Toujours au Québec, les ventes résidentielles devraient augmenter de 5,2 % en 2016 et de 1,8% en 2017. Une amélioration de l’économie québécoise serait à l’origine de ces augmentations.[……]

Read more

Les ventes résidentielles ont chuté pour un troisième mois consécutif au mois de juillet, à l’échelle nationale, rapporte l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Voici les faits saillants rapportés textuellement:

  • Les ventes résidentielles réalisées à l’échelle nationale ont diminué de 1,3 % de juin à juillet.
  • Les ventes réelles (non corrigées des variations saisonnières) ont baissé de 2,9 % par rapport à juillet 2015.
  • Le nombre de maisons nouvellement inscrites s’est accru de 1,2 % de juin à juillet.
  • L’Indice des prix des propriétés (IPP) MLS® a augmenté de 14,3 % d’une année à l’autre en juillet.
  • En juillet, le prix moyen des maisons a haussé de 9,9 % à l’échelle nationale d’une année à l’autre; si on exclut le Grand Toronto et le Grand Vancouver, il a progressé de 7 % en un an.

Le président de l’ACI, Cliff Iverson, résume la situation comme suit: [……]

Read more

Rappelez-vous il y a quelques semaines: le record fracassé par le marché immobilier au mois de mars, annoncé par l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Le communiqué de presse commençait comme ça :

«Selon les statistiques[1] publiées aujourd’hui par l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), c’est le troisième mois d’affilée que les ventes résidentielles augmentent au pays et battent tous les records des mois précédents.»

Les faits saillants étaient les suivants:

Faits saillants :
[……]

Read more

Drôle de semaine qui vient de se terminer avec l’atteinte de deux plateaux en immobilier, pour le bonheur des uns et le malheur des autres.

[caption id="attachment_11991" align="alignleft" width="300"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

Le site JLR Solutions foncières nous apprenait que le nombre de reprises de maison par des créanciers hypothécaires avait augmenté de 31% au Québec en janvier, comparativement à janvier 2015. Ce serait le plateau le plus élevé depuis octobre 2014.

La valeur moyenne des propriétés reprises? 197 500$. La région la plus touchée? Laval-Laurentides-Lanaudière.[……]

Read more

Les ventes résidentielles au Québec devraient augmenter de 4,8% cette année et de 5,4 % l’an prochain.

[caption id="attachment_12198" align="alignleft" width="300"]iStockphoto iStockphoto[/caption]

La croissance du prix moyen des maisons sera de 8,4% à l’échelle nationale cette année. Au Québec, elle sera de 2%, comparativement à 11,5% en Colombie-Britannique et 8% en Ontario. Pendant ce temps, il y aura décroissance de 1,9 % en Alberta, de 2,7 % à Terre-Neuve-et-Labrador, et de moins de 1 % en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.

En 2016, on prévoit une croissance du prix moyen des maisons inférieure à 1% au Québec et au Nouveau-Brunswick. C’est en Colombie-Britannique et au Manitoba qu’elle sera la plus forte, soit environ 2%.[……]

Read more