Thumbnail for post #20669

Maison intergénérationnelle : est-ce un choix économique?

Vivre dans la même maison que ses parents vieillissants est chose commune dans bien des cultures. Au Québec, même si cette réalité est plus rare, elle est quand même présente. On trouve de plus en plus de résidences intergénérationnelles sur le marché.

Pour plusieurs, vivre avec un parent vieillissant est une décision d’abord prise par amour. On désire s’occuper de lui ou encore permettre à nos enfants de développer une relation de proximité avec leurs grands-parents. Nonobstant les sentiments, est-ce économique d’habiter une maison intergénérationnelle?

Partager les frais

Le premier avantage économique est le possible partage des frais entre tous les occupants adultes de la maison multigénérationnelle. Internet, hydro-électricité, déneigement, remplacement de la toiture, produits d’entretien, nourriture, visite du plombier… la liste des factures est longue! Plus il y a de personnes pouvant se séparer les coûts, plus ce sera économique pour tous.

Éviter les frais des résidences pour personnes âgées

On sait que les résidences pour personnes âgées peuvent être dispendieuses. Il n’y a rien d’étonnant puisqu’elles offrent d’innombrables services. Pour une personne du troisième âge, il y a certes des économies à faire en restant avec un membre de sa famille, en plus d’avoir une certaine liberté. Par contre, il se peut que des dépenses imprévues se succèdent au fil des années, par exemple des frais de soins médicaux à domicile ou l’ajout d’un accès pour fauteuil roulant.

Une maison plus luxueuse

En consolidant les revenus de tous les propriétaires d’une maison, on obtient un pouvoir financier plus grand. Ainsi, les occupants peuvent faire l’achat d’un bien immobilier souvent plus intéressant, avec des atouts qu’ils n’auraient pu s’offrir autrement qu’en habitant ensemble. Cela vaut également pour les grands-parents non propriétaires, mais locataires, qui paient leur part chaque mois. Par contre, il est important de savoir qu’une maison intergénérationnelle se vend habituellement 15 % de plus qu’une unifamiliale presque identique. Aussi, il faut savoir que ce type de résidence reste plus longtemps sur le marché immobilier.

Rénovations : des frais à calculer

Pour ceux et celles qui souhaitent transformer leur résidence unifamiliale en intergénérationnelle, les factures peuvent être décourageantes. En effet, il y a plusieurs règles à respecter pour qu’une maison soit considérée comme étant intergénérationnelle. Par exemple, certaines villes réclament que l’appartement des grands-parents n’occupe pas plus du tiers de la superficie de la propriété. D’autres s’attendent à ce que les logements soient séparés d’un pare-feu ou que l’appartement secondaire possède sa propre entrée. Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres. Avant d’entamer les travaux, informez-vous auprès de votre municipalité. Par contre, selon le contexte, il se peut que vous ayez accès à des subventions pour ces rénovations, notamment si vous êtes reconnu comme aidant naturel.

Alors, la maison intergénérationnelle est-elle un choix économique? Cela dépend de chaque situation! Il se peut que vos finances s’en portent mieux, mais cela ne veut pas dire que ce sera toujours le cas. Faites bien vos calculs!