L’avenir n’appartient pas seulement aux écomatériaux. Le verre en est la preuve éclatante.

Au départ, c’est-à-dire il y a des siècles et des siècles, le verre était peu transparent et peu résistant. Les progrès de la science ont permis au verre de gagner en transparence et en solidité. C’est pourquoi la fabrication du verre exige beaucoup d’énergie car le degré de transformation est élevé. Elle dégage du CO2, des métaux lourds et des gaz polluants en quantités industrielles.

Le verre est donc loin derrière le bois, la pierre, la terre ou la paille en termes de matériaux écologiques. Par contre, il devance de beaucoup les bêtes noires des écologistes que sont le PVC, l’aluminium et même l’acier.[……]

Read more

PUBLICITÉ

En regard de l’habitation écologique, que fait-on du bon vieux «Plywood»?

[caption id="attachment_13849" align="aligncenter" width="579"]iStock iStock[/caption]

Certains rejettent ce panneau de bois utilisé depuis des décennies par les constructeurs. D’autres se montrent plus souples.

Écohabitation, l’organisme de référence au Québec en matière d’habitation écologique, ne le jette pas à la poubelle, sans pour autant le glorifier.[……]

Read more

L’un des premiers maires de Laval me racontait un jour qu’il avait de la difficulté à comprendre le mode de vie de son fils. Pourquoi une maison si grande? Pourquoi tout ce matériel à l’intérieur? Pourquoi s’achète-t-il autant de choses?

Un jour, le maire demanda à son fils : «Pourquoi t’abonnes-tu au câble?» Tu ne regardes jamais la télévision. Tu es toujours en train de travailler. Tu n’as pas le temps de t’installer devant le téléviseur.» Et le fils de lui répondre : «C’est vrai, tu as raison. Mais peut-être qu’un jour, j’aurai le temps. Alors, j’aurai le câble.»

L’ancien maire me racontait tout ça avec un air de découragement. Mon fils s’achète des choses au cas où il en aurait besoin un jour, peux-tu m’expliquer ça, me disait-il.[……]

Read more

Prenez le virage de l’habitation écologique et décidez-vous à acheter un chauffe-eau solaire. Nous avons un argument de taille pour vous: vous recevrez un crédit d’impôt du gouvernement du Québec dans le cadre du programme RénoVert.

Des conditions s’imposent pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, mais elles sont peu contraignantes. Ne tardez pas car la durée du programme est de deux ans seulement.

Le fonctionnement d’un chauffe-solaire est relativement simple. Des capteurs de différents modèles installés sur le toit, côté sud donc plein soleil, transfèrent l’énergie solaire vers un chauffe-eau situé à côté du chauffe-eau classique par l’entremise d’un échangeur thermique et d’une pompe. Les deux chauffe-eau sont reliés.

Notez que le capteur solaire est parfois fixé au sol. Ou ce sont des panneaux solaires très minces installés sur le balcon. Au Québec, vu le climat, ces deux types de fixation sont à proscrire. Par contre, il a été question de fixer le capteur à la verticale sur un mur. Une évaluation d’Hydro-Québec en 2011 est présentée sur le site La Maison saine et écologique.

Vous vous demandez peut-être à quoi bon un deuxième chauffe-eau s’il ne remplace pas le premier? [……]

Read more

Le Jour de la Terre, célébré chaque année au mois d’avril, nous rappelle que le combat contre le changement climatique, et par ricochet pour la survie de l’être humain, est loin d’être gagné. L’espoir est toujours là par contre. Un nombre croissant de gens et d’entreprises se convertissent à l’écoresponsabilité.

Côté bâtiment, on met le cap sur l’habitation écologique. C’est loin d’être une corvée car l’habitation écologique apporte non seulement la santé, mais aussi une bonne dose de sérénité. Elle s’approche de ce que les anglophones appellent avec tant de justesse le peace home.  

L’habitation écologique est un mode d’existence car elle recouvre toutes les facettes de la vie dans son chez soi: construction, décoration, rénovation, vie à l’intérieur et à l’extérieur. On se lève écolo, on se couche écolo, on vit écolo.

Les bienfaits de l’habitation écologique sur la santé sont bien connus. Les études scientifiques tendent à prouver que l’emploi de matériaux sains, c’est-à-dire transformés le moins possible, améliore la santé des résidents. Allergies, irritations prolongées et problèmes respiratoires se font moins nombreux. [……]

Read more

[caption id="attachment_13630" align="alignright" width="320"]iStock iStock[/caption]

Le mot LEED fait partie intégrante du vocabulaire populaire. On devine tous à peu près qu’il s’agit d’une certification reconnue. Surtout au Québec où se trouve la moitié de toutes les unités résidentielles certifiées LEED au Canada.

Mais le partisan de longue date de l’habitation écologique connaît-il vraiment tout ce qu’implique une certification LEED? Et le propriétaire fraîchement converti doit bien s’interroger sur les dessous de cette marque.

L’équipe LEED annonce qu’elle tiendra une fin de semaine portes ouvertes les samedi 23 et dimanche 24 avril. L’objectif premier: faire connaître au grand public les projets en voie de certification LEED habitations actuellement sur le marché. Des spécialistes seront sur les lieux pour répondre aux questions.

Les participants à la fin de semaine portes ouvertes sont les suivants:

  1. KnightsBridge – MONTRÉAL
  • Charles-Antoine Gosselin, 514-942-2472, ca.gosselin@devkb.ca et David Pontbriand, 514-887-9580, d.pontbriand@devkb.ca
  • lieu des portes ouvertes : 905, rue Rielle, appartement 2, Montréal (QC), H4G 2S9, samedi-dimanche de 12 h à 14 h

[……]

Read more

Peut-être avez-vous observé de votre fenêtre les averses de mars et d’avril s’abattre sur votre terrain ces dernières semaines? Si oui, avez-vous songé combien toute cette eau pourrait vous être utile?

Débutons par un argument choc: 90% environ de l’eau traitée afin qu’elle soit potable, donc sans danger pour l’être humain, est détourné vers d’autres usages: arrosage des pelouses, lavage des voitures, toilettes, bains et douches, etc. Que s’est-il passé? [……]

Read more