Étiez-vous un client pour eux?

Si vous figurez parmi les clients de l’une des trois entreprises suivantes : Construction Batimax, Pro-Inspect Isolation (Les Peintures Pyramidales inc.) et AirConfort Dépôt inc. (Groupes Éco-logie), vous avez peut-être droit à un remboursement.

iStock
iStock

Spécialisée en rénovation de toitures, et située au 14410, rue des Saules, à Mirabel, Construction Batimax inc. a fermé ses portes en janvier dernier. Si vous avez signé un contrat de vente itinérante avec l’entreprise, et que vous avez une réclamation à faire valoir, l’Office de la protection du consommateur (OPC) vous invite à remplir une demande d’indemnisation que vous trouverez dans la section actualités-fermetures et faillites du site Web.

La même invitation s’adresse aux clients qui ont fait affaire avec Pro-Inspect Isolation (Les Peintures Pyramidales inc.), qui a fermé ses portes en 2017, et qui estiment avoir droit à un remboursement. L’entreprise, qui proposait notamment des travaux de décontamination de l’entretoit, était située au 7645, avenue Hoffman, à Québec.

Quant à l’entreprise AirConfort Dépôt inc. (Groupes Éco-logie), située au 2045, Autoroute Laval Ouest, à Laval, elle a plaidé coupable, le 1er mars 2018 à Valleyfield, à des accusations portées en vertu de la Loi sur la protection du consommateur (LPC). L’entreprise, son ancien président, Paul Tremblay, et une représentante, Helai Khairzad (maintenant présidente), avaient reconnu leur culpabilité, en octobre 2017 à Lac Mégantic, à des accusations portées en vertu de la même loi. Les infractions ont été commises en janvier et mai 2015.

iStock
iStock

Selon les termes du communiqué de presse de l’OPC, l’entreprise avait été accusée d’avoir utilisé un prétexte pour solliciter la vente de thermopompes :  économies de près de 50 % sur la facture d’énergie, subvention ou rabais important, en vue d’obtenir un rendez-vous avec les propriétaires. De plus, les contrats étaient rédigés sans aucune rigueur et dépourvus des documents qui permettent au consommateur d’annuler le contrat dans un délai de 10 jours s’il le juge opportun.

L’OPC vous met en garde contre tout commerçant itinérant : thermopompe, chauffage, climatisation, toiture et autres travaux de rénovation. Plus d’infos sur le site Web de l’organisme.

Photo : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page