iStock

Électroménagers : attention à la garantie!

Le Bureau de la concurrence du Canada vous sert un avertissement si vous planifiez l’achat d’un électroménager. Assurez-vous de bien comprendre la garantie. Sinon, vous pourriez vous en mordre les doigts.

Certaines garanties sont destinées à tromper le consommateur. Celui-ci se trouve parfois obligé, lorsque le cycle de vie de l’électroménager tire à sa fin, de payer de sa poche pour prolonger la vie du réfrigérateur, de la cuisinière, de la laveuse ou de la sécheuse, même s’il avait pris soin de s’offrir une garantie au départ.

Voici ce que dit le communiqué de presse: «Certaines garanties ne couvrent que les pièces ou les réparations à divers degrés. Certaines peuvent même exiger que vous fassiez affaire avec un fournisseur « autorisé » ou « accrédité », dont les services sont souvent plus chers que ceux de votre atelier de réparation local. Sans égard au type de réparations ou de pièces nécessaires, et qu’elles soient couvertes ou non, si le travail n’est pas fait par ces fournisseurs méticuleusement choisis, vous risquez de rendre la garantie totalement nulle.»

La solution? Prendre le temps de s’asseoir avec le représentant aux ventes pour se faire expliquer la garantie. Et poser les bonnes questions. Lesquelles? Les voici.

  1. L’électroménager est-il couvert par une garantie complète ou limitée?
  2. Quels éléments sont compris par la garantie (pièces, réparations ou les deux)?
  3. La garantie comporte-t-elle des modalités différentes pour les différentes pièces ou les différents types de réparations?
  4. À qui devrais-je m’adresser si mon électroménager doit être réparé – le fabricant, le détaillant ou un tiers fournisseur de garantie?
  5. Quels documents devrai-je conserver en cas de réparations?
  6. Lorsque l’électroménager doit être réparé, puis-je embaucher qui je veux ou le réparer moi-même? Si je le répare moi-même, est-ce que cela a une incidence sur ma garantie et, si oui, de quelle manière?
  7. Lorsque des réparations doivent être effectuées, puis-je me procurer les pièces auprès de n’importe quel fournisseur ou dois-je faire appel à un marchand agréé? Si je trouve la pièce moi-même, est-ce que cela a une incidence sur ma garantie et, si oui, de quelle manière?
iStock
iStock

Le Bureau de la concurrence termine avec les conseils suivants.

  • N’hésitez pas à poser vos questions au vendeur. C’est son travail de vous répondre.
  • Même si les détaillants auront réponse à bon nombre de vos questions, vous pouvez toujours faire des vérifications sur le site Web du fabricant. Il fournit bien souvent plus d’information.
  • Si une question n’est pas couverte, communiquez directement avec le fabricant pour en savoir plus.
  • Prenez en note toutes les réponses qu’on vous donne.
  • Aidez votre famille et vos amis à ne pas se retrouver dans ce genre de situation délicate en passant le mot.
  • Les lois sur la protection du consommateur sont appliquées à l’échelle provinciale et diffèrent d’un bout à l’autre du pays. Consultez le site Web de votre organisme provincial de protection du consommateur pour obtenir des conseils et des avis sur les garanties qui sont propres à chaque province.

Vous croyez avoir été floué? Il est toujours de temps de remplir le formulaire de plainte du Bureau de la concurrence. L’organisme répond également à vos questions.

Photos : iStock.com