iStock

Donnez de l’éclat à vos murs

Un mur bleu, c’est beau, mais un mur bleu avec du rythme, c’est encore plus beau. Dynamiser un mur, c’est créer un effet surprise pour déjouer l’ennui et le prévisible. Quitte à tomber dans la fantaisie de haute voltige.

Au lieu d’un bleu uniforme, pourquoi ne pas lui donner de la texture?

Un bleu en damiers ou en bande horizontales ou verticales s’inspirant de différentes nuances, un bleu badigeonné qui rappelle les mouvements de la mer, un bleu avec un effet de velours, un bleu truffé de motifs réalisés au pochoir, un bleu veiné obtenu par le passage d’un peigne fin avant que la peinture ne sèche.      

iStock
iStock

Vous trouvez ça génial mais vous n’avez pas la main pour réussir de tels effets visuels? Rabattez-vous sur le papier peint. Il imite à merveille les faux-finis d’une peinture, peu importe la couleur : effet marbré, effet mosaïque, effet de nuage. Le papier peint d’aujourd’hui se fait fantaisiste. 

Le papier peint n’a pas son pareil pour donner du rythme à un mur. Une seule bande suffit si elle est placée au bon endroit. Superposez un papier peint aux motifs appropriés à un lambris de bois et vous venez de donner naissance à une belle ambiance champêtre. Un papier peint aux motifs géants se fera apprécier si le reste de la pièce est d’une couleur uniforme.

Revenons à la peinture. Les idées foisonnent. Taches multicolores sur un fond blanc, cercles bicolores, un carré ou un cercle de couleur différente pour chaque pièce ou chaque mur d’une pièce, une couleur divisée en camaïeu, en dégradé ou simplement bariolée, peinture métallisée scintillante.

iStock
iStock

Un miroir aux formes extravagantes redonne vie à un mur terne, pourvu qu’il soit assez grand pour polariser l’attention. Bien placé, il reflétera un élément décoratif majeur de la pièce. Des petits miroirs identiques s’éparpillant sur un mur, en diagonale par exemple, créent un look amusant. Vu quelque part : des bibelots chromés se disséminant joyeusement sur un mur avec pour complices des miroirs gorgé de reflets.

iStock
iStock

Sachez tirer profit de la lumière. Luminaires sous les corniches, appliques luxueuses, vitraux, un voile de rideau transparent laissant la lumière naturelle éclairer un mur scintillant, un mur de pavés de verre devant une porte d’entrée dotée d’une large fenêtre.

Le mur-galerie regorge de possibilités: cadres géométriques ou désordonnés, belles étoffes suspendues, souvenirs de voyage, collection d’horloges, bibelots, collection de poupées. Vu quelque part :  un mur recouvert de volets en bois multicolores arrachés à des maisons désuètes.  

Le bon côté des étagères, c’est que l’on peut varier le contenu selon les saisons, ou même à volonté. L’aménagement de niches de différentes dimensions obéit au même principe.

Vous songez à un mur en céramique? Les carreaux à chevrons sont à considérer. Vous voulez un carrelage métro? Optez pour un coulis sombre si le carrelage est blanc pour obtenir plus d’éclats.

iStock
iStock

D’autres idées en vrac: mur végétal, alternance entre peinture mate et brillante, moulures sophistiquées, socles pour bibelots en osier, reliefs en bois, lampes de style autour d’un miroir au cadre ouvragé.  

Photos : iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page