Déco à voir à Montréal

C’est souvent dans les grands hôtels, les restos chics et les places publiques que naissent les tendances déco. Pour mieux profiter des dernières belles journées de l’automne, pourquoi ne pas combiner recherche d’idées en déco et promenade à Montréal?

ISTOCK
ISTOCK

Commençons par la bibliothèque Howard Webster de l’université Concordia, située entre de Maisonneuve, St-Catherine, Bishop et McKay. Elle vient tout juste d’être rénovée. Soyez à l’aise d’y mettre les pieds même s’il s’agit d’une bibliothèque universitaire. Elle est ouverte au grand public.

Dès l’entrée, vous ferez face à une étonnante cloison en verre coloré de style contemporain. Une sorte de croisement entre le paravent et le vitrail. En explorant les cinq étages de la bibliothèque, vous apercevrez des murs composés de magnifiques pavés de verres de couleur rose dans lesquels s’insèrent des fenêtres au cadre noir. C’est l’une des caractéristiques de la déco de la bibliothèque. Il y a du verre partout. L’espace est rempli de lumière.

iStockphoto
iStockphoto

Observez les différents jeux de couleurs qui changent d’une aire de lecture à l’autre. Vert et gris, rose et rouge, vert et jaune, et d’autres couleurs comme le turquoise. De quoi donner une bonne idée de la combinaison de différentes couleurs qu’on écarte parfois trop vite. La géométrie des couleurs aux murs et au sol est plutôt inventive.

Mais le clou de la visite, ce sont les murs végétaux. Ils sont présents à chaque étage. Ils sont une preuve éclatante qu’un mur végétal peut être décoratif. De plus, ils ont une double fonction pratique. Ils absorbent le bruit (comme les panneaux acoustiques dans l’escalier) et les microorganismes. L’air ambiant est plus plaisant à respirer.

Circuler dans l’espace lumineux, coloré et sans bruit de la bibliothèque Webster est vraiment une expérience. Nous avons l’impression de marcher dans un espace sain et feutré.

Si vous êtes un passionné de décoration victorienne, poussez vers l’ouest jusqu’à Westmount. Faites un arrêt à la bibliothèque municipale, rue Sherbrooke. Vous serez gâtés: plafonds à caissons, moulures décoratives, vitraux, arches et colonnes, noms d’écrivains calligraphiées aux fenêtres, cheminée d’époque. On reste bouche bée dès l’entrée. Tant qu’à y être, offrez-vous une ballade dans le grand parc juste à côté. L’automne, il est flamboyant.

Photos: iStock.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *